En ligne actuellement

Nous avons 485 invités en ligne

Abonnés enregistrés



Prochains numéros

2017

 LXII 5 - N° 253 La Tradition septembre-octobre prévu pour fin septembre

 LXII 6 - N° 253 Eduquer à la liberté  novembre-décembre

2018

Notre Père IV: le Pardon

 

Duchesne Jean Imprimer

né en 1944, marié, cinq enfants, sept petits-enfants.. ENS Saint-Cloud, agrégation d’anglais. Professeur de chaire supérieure au lycée Condorcet (Paris) et à Sainte-Marie de Neuilly.

 Cofondateur de la revue Communio, il est l'exécuteur littéraire du cardinal Lustiger et du théologien Louis Bouyer, dont il a été proche. Il est membre de l'Académie catholique de France et de l'Observatoire Foi et Culture de la Conférence des évêques de France.



LE CATHOLICISME MINORITAIRE ?
Un oxymore à la mode

Le catholicisme minoritaire est «  l'oxymore où s'empêtrent les "bien-pensants" d'aujourd'hui, qu'ils soient ou non chrétiens » : dans ce livre, Jean Duchesne invite les chrétiens à sortir de leur ghetto, à ne pas se satisfaire du sort qui leur est fait, et à témoigner leur résistance.
Jean DUCHESNE

Parution 11 février 2016
136 pages - 12 euros
Editions Desclée de Brouwer

Un oxymore, c'est du feu glaçant ou un taiseux bavard. C'est aussi le catholicisme minoritaire, qui est à la mode puisque croyants et anticléricaux sont d'accord pour trouver ça très bien : les chrétiens se voient en courageuse « minorité créatrice », et les autres en avant-garde d'une humanité libérée de toute religion. On se trompe des deux côtés.

À l'échelle planétaire, et bientôt même en Occident, face aux intégrismes, c'est la sécularisation qui recule. Celle-ci n'est qu'une hérésie chrétienne : empruntant à la foi « l'autonomie du temporel », qui est inconnue ailleurs, elle méconnaît l'altérité radicale de Dieu, qui révèle que la vraie liberté réside non dans la maîtrise, mais dans l'accueil et l'imitation de Celui qui se donne.

C'est pourquoi le catholicisme ne peut s'installer dans un ghetto.

 Publications précédentes: voir site de la Procure

 
Articles :