Rechercher

Prochains numéros

20055101. Pardonner l’impardonnable ? Imprimer
Écrit par TÜCK Jan-Heiner   

  Pardonner l'impardonnable ouvre un débat de conscience, en particulier aux juifs victimes des nazis et à leurs proches attachés à sauver de l'oubli ce qui fut « un crime contre l'humanité », devoir de mémoire qui, pour Jankélévitch, justifie le refus de pardonner, tandis que, pour Derrida , le pardon, loin d'être accordé à des fins précises, ne devient possible que s'il fait l'impossible.

Tout le texte est joint en pdf   en support au thème du Jubilé de la Miséricorde