En ligne actuellement

Nous avons 504 invités en ligne

Abonnés enregistrés



Prochains numéros

2017

 LXII 5 - N° 253 La Tradition septembre-octobre prévu pour fin septembre

 LXII 6 - N° 253 Eduquer à la liberté  novembre-décembre

2018

Notre Père IV: le Pardon

 

20172002. Commentaires Couverture Imprimer
Écrit par Communio   
Traditionnellement interprétée comme la velatio, le « voilement » d’une vierge consacrée, la fresque représente trois états de la défunte : à gauche, le mariage, béni par l’évêque (Ignace d’Antioche [vers 35-107 ou 113], Épître à Polycarpe, 5 : « Il convient que les noces soient célébrées avec le consentement de l’évêque »). L’époux tient un voile blanc ourlé de rouge, le flammeum qui va recouvrir la tête de la nouvelle épouse ; elle tient en main un rouleau à demi-déplié, le volumen qui contient les droits et devoirs des époux selon le droit romain, repris par l’Église. À droite, la même femme tient un enfant sur ses genoux. Au centre enfin, en position d’orante, elle monte au ciel. Datée de la seconde moitié du iiie siècle, cette fresque appartient au grand ensemble décoratif de la catacombe romaine de Priscille, sur la Via Salaria.