Dernière parution

XLII, 3-4,  N°251-252, mai-août 2017 Violence et religions    posté le 10 juin

Prochains numéros

20173049. Une histoire trop bien connue pour être vraie Imprimer
Écrit par Cavanaugh William T.   
L’État laïc est-il vraiment ce qui a permis de mettre fin aux guerres entre catholiques et protestants aux XVI et XVIIe  siècles et donc aux conflits attisés par la religion ? L’histoire montre au contraire que, selon un processus dévoilé par René Girard, la sécularisation a transformé le christianisme en bouc émissaire pour imposer sa propre intransigeance en revendiquant le monopole de la rationalité. C’est ce mensonge qui suscite aujourd’hui les réactions fondamentalistes. Ce n’est pas moins de religion qu’il faut désormais, mais la vraie religion : celle du Dieu non-violent et miséricordieux.