Rechercher

Prochains numéros

20072071. Inquiétude et angoisse : pour un discernement chrétien Imprimer
Écrit par SERVAIS Jacques   
Si l'inquiétude, que la société moderne connaît sous toutes ses formes, semble avoir un aspect positif dans la mesure où elle stimule la recherche d'un équilibre, elle reste fondamentalement négative : conséquence du péché, elle est le signe de la rupture avec Dieu. C'est au contraire l'indifférence, comme disponibilité d'amour, qui caractérise le chrétien et lui permet d'affronter dans la foi l'épreuve de la souffrance et du « vide de son existence ».