En ligne actuellement

Nous avons 239 invités en ligne

Rechercher

Abonnés enregistrés



Prochains numéros

2017

LXII 2 - N°250 Notre Père III: le Pain

Religions et violence

La Tradition 

Eduquer à la liberté(double)

2018

Notre Père IV: le Pardon

 

Abonnés enregistrés

Pour recevoir le courrier de Communio et avoir accès aux numéros épuisés.





19985. La force

XXIII, 5 - n°139 septembre-octobre 1998

La force semble être la moins chrétienne des vertus. Mais conjointe à l’humilité, elle en garantit l’authenticité et nous oblige à regarder le mal en face, à le désigner comme tel et à le combattre jusqu’au bout. C’est pourquoi la force est aussi un des sept dons de l’Esprit Saint, car la faiblesse de la chair s’allie alors avec la puissance divine pour nous donner la pleine liberté des enfants de Dieu.

Acheter ce numéro

19985007. Faiblesse de la chair, force de l’âme et puissance de l’Esprit Imprimer
Écrit par Communio   

ÉDITORIAL

 La force, apparemment contraire à l'humilité, semble la moins chrétienne des vertus. Pourtant, on ne saurait la confondre ni avec la violence, ni avec la puissance. Fondée sur l'acceptation de notre faiblesse charnelle, la force morale n'est totalement elle-même que si nous la recevons comme un don du Saint-Esprit.

La première page, 7, est jointe.

 
19985013. Une vertu dangereuse Imprimer
Écrit par Roland HUREAUX   

Questions

Si la vertu de force est dangereuse, ce n'est pas seulement à cause de la violence qu'elle peut impliquer. La force du chrétien, parce qu'elle est celle de Dieu même, remet en cause les valeurs du monde, mais pour que l'homme, face à la pesanteur des institutions, participe de la liberté même du Christ.
 
19985020. Force et faiblesse de la volonté Imprimer
Écrit par Bernd GOEBEL   
La faiblesse humaine se manifeste dans le fait d'être incapable de faire ce que l'on veut. Cette incapacité à être vraiment libre et à faire le bien qu'on se propose montre qu'en fait nous ne le voulons pas totalement. Nous ne pourrons donc retrouver la vraie liberté que par une conversion et un don venu d'en haut.
 
1998037. La force de la femme dans l’Ancien Testament Imprimer
Écrit par Pierre DUMOULIN   

Lectures

Dans la Bible, la force divine se déploie à partir de la faiblesse humaine. C'est pourquoi elle se manifeste par excellence à travers les plus faibles : les femmes. Alors, investies de la puissance divine, par leur courage et leur fidélité, les femmes sont plus fortes que tous.
 
19985046. Volonté et puissance, la critique du christianisme dans la pensée de Nietzsche Imprimer
Écrit par Olivier BOULNOIS   
Sous la morale du désintéressement, Nietzsche débusque les effets de l'amour-propre. Il interprète le christianisme comme un effet de la volonté de puissance, de la vie qui se retourne contre elle-même dans le ressentiment. Plutôt que d'entreprendre une vaine réfutation de Nietzsche, il vaut mieux éviter d'entrer dans la logique de la volonté de puissance. Car l'abandon à la volonté divine n'est pas une faiblesse de la volonté, mais le comble de la force - venue de l'union à une volonté qui nous dépasse.
 
<< Début < Préc 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 de 2