En ligne actuellement

Nous avons 482 invités en ligne

Rechercher

Abonnés enregistrés



Prochains numéros

2017

 LXII 6 - N° 254 Eduquer à la liberté  novembre-décembre

2018

Notre Père IV: le Pardon

 

Abonnés enregistrés

Pour recevoir le courrier de Communio et avoir accès aux numéros épuisés.





19752. Mourir
I, n° 2 novembre 1975 épuisé Acheter ce numéro

19752002. Vivre face à la mort Imprimer
Écrit par Gerd HAEFFNER   

Problématique

0N vient de fonder en France une société de thanatologie. Quel enrichissement pour le cercle des sociétés savantes, qui jusqu'alors s'occupaient de bien des choses, de choses bizarres même' mais jamais aussi macabres : une académie de la mort! En sortira-t-il grand'chose de nouveau? Elle obtiendrait déjà un beau succès si elle parvenait à nous faire mieux concevoir ce qui n'est pas nouveau et semble bien connu depuis fort longtemps : nous sommes mortels jusqu'à la dernière fibre de notre vie; nous nous trouvons dans la nécessité, qui du reste nous honore, de prendre position par rapport à elle.

Tout le texte est joint.

 
19752009. Pour un sens chrétien de la mort Imprimer
Écrit par Rémi BRAGUE   

La mort est l'échec de la relation personnelle. Elle révèle la finitude de la communication des personnes. La mort est l'image en creux d'une communication sans limite.

La première page, 9, est jointe.Le texte complet est disponible en pdf pour appuyer "MOURIR" de septembre-octobre 2012"

 
19752022. Résurrection et immortalité de l'âme Imprimer
Écrit par Paul TOINET   

Il est nécessaire de "laisser parler et l'âme humaine et le Dieu qui res­suscite les morts"

La première page, 22, est jointe.

 
19752034. Dans une mort ambiguë Imprimer
Écrit par Jean Duchesne   

Intégration

La mort, celle des autres, mais aussi la sienne propre, peut venir à être désirée, consciemment ou non. L'instinct de conservation ne serait donc pas le seul à gouverner le comportement des hommes. D'où cette seconde idée que la mort n'est pas un accident qui viendrait de l'exté­rieur mettre fin à la vie, et que l'homme porte en lui, dès sa naissance, un instinct de mort.

La première page, 34, est jointe.

 
<< Début < Préc 1 2 3 Suivant > Fin >>

Page 1 de 3