En ligne actuellement

Nous avons 441 invités et 1 membre en ligne
  • a.vaucheret

Rechercher

Abonnés enregistrés



Prochains numéros

2018 - N°255  Notre Père IV: le Pardon

 

Abonnés enregistrés

Pour recevoir le courrier de Communio et avoir accès aux numéros épuisés.





19974. Le pèlerinage

XXII, 4 - n°132 juillet-août 1997

Le pèlerinage catholique n’est pas une obligation de foi, mais il est plus qu’un geste répertorié, faute de mieux, dans la fallacieuse catégorie "religion populaire".
Nous vivons dans une géographie spirituelle spécifique, faite de routes mais aussi de lieux saints.
Aller en pèlerinage, très loin ou tout près, c’est toujours se tourner vers Jérusalem et l’incarnation du Christ.

Acheter ce numéro

19974001. Exergue Imprimer
Écrit par Paul CLAUDEL   

La mère - Jérusalem est si loin !

 
19974007. Des pèlerinages dans le christianisme Imprimer
Écrit par Michel-Yves PERRIN   

éditorial

Délaissé par la réflexion théologique, alors même qu'il constitue un enjeu pastoral considérable dans le catholicisme contemporain, le fait pélerin s'articule autour d'une double polarité : voyage ascétique/lieu saint. Quelle est sa genèse ? Comment la penser aujourd'hui ? Difficultés et apories.

La première page, 7, est jointe.

 
19974016. La géographie du pèlerinage chrétien Imprimer
Écrit par Georges CHANTRAINE   

GÉOGRAPHIES DU PÈLERINAGE

Jérusalem et Rome sont les deux lieux saints de la géographie ecclésiale. Grâce à eux, le pèlerin Ignace de Loyola est devenu missionnaire. Il s'est mis au service du Seigneur selon la volonté du pape, prêt à être envoyé partout pour une plus grande gloire de Dieu et le salut de son prochain.

Les deux premières pages, 16 et 17, sont jointes.

 
19974027. Topographie spirituelle et ferveur des fidèles, deux lacunes de la réflexion sur les pèlerinages Imprimer
Écrit par Olivier CHALINE   
La géographie spirituelle existe, même si elle déroute les théologiens. C'est le lieu saint, parfois proche, qui attire les pèlerins. Encore faut-il que les pasteurs prennent les gens tels qu'ils sont pour les tourner vers Dieu.
 
19974040. Jérusalem pour le temps et pour l'éternité Imprimer
Écrit par Jacques PERRIER   
Même si son privilège n'est plus exclusif, la Terre Sainte n'a pas cessé d'être telle. La Jérusalem terrestre y figure celle du ciel. Mais les deux peuples et les trois religions qui y coexistent n'en ont pas la propriété exclusive. Dieu seul a sur elle un droit absolu.
 
<< Début < Préc 1 2 3 Suivant > Fin >>

Page 1 de 3