En ligne actuellement

Nous avons 642 invités en ligne

Rechercher

Abonnés enregistrés



Prochains numéros

2017

 LXII 6 - N° 254 Eduquer à la liberté  novembre-décembre

2018

Notre Père IV: le Pardon

 

Abonnés enregistrés

Pour recevoir le courrier de Communio et avoir accès aux numéros épuisés.





20072. Malaise dans la civilisation

XXXII, 2 n°190 mars-avril 2007

"Malaise dans la civilisation". Ne faut-il pas revenir à l’intuition première d’une formule qui a connu un si grand succès pour évoquer les bouleversements de la société contemporaine ?

N’est-ce pas la civilisation elle-même, parce qu’elle oblige à la vie collective, qui serait génératrice de l’inconfort provoqué par la présence de l’autre ? Ainsi interprété ce malaise serait alors une réalité salutaire : c’est ce que ce cahier s’efforce de mettre en lumière en rappelant les origines de ce concept et en discutant ses implications sociales et politiques.

Acheter ce numéro

20072000. Malaise dans la civilisation Imprimer
Écrit par Communio   
 
20072005. "Malaise dans la civilisation" Imprimer
Écrit par Isabelle RAK   

éditorial

Les deux premières pages, 5 et 6, sont jointes.

 
20072011. De l’inconscient à l’autre. Malaise dans la culture aujourd’hui Imprimer
Écrit par Jean-François NOËL   

Thème

Une lecture du « Malaise dans la culture » de Sigmund Freud

La lecture ici proposée du Malaise dans la culture met en évidence le rôle privilégié de l'autre, soit de la culture dans cette quête du moi qu'est l'écoute de l'inconscient. Conflit suscité par la rencontre de la culture et de l'homme, le malaise s'accroît aujourd'hui quand, dans ses formes dénaturées, la culture trompe l'homme, imposture d'autant plus aiguë qu'elle veut l'affranchir de ses convictions religieuses.

la première page, 11, est jointe.

 
20072033. Malaise dans la civilisation. Réflexions bibliques Imprimer
Écrit par Philippe LEFEBVRE   
Rien de plus difficile à déterminer selon la Bible, qu'un malaise dans la civilisation, alors que les interprétations humaines le nourrissent de leurs discours. Les « justes », à la lumière de la Parole de Dieu, dénoncent ce malaise latent et témoignent d'un autre ordre, celui du Royaume.
 
20072049. Mythe, Symbole et Société Imprimer
Écrit par Frédéric LOUZEAU   
Confronter l'anthropologie sociale de Gaston Fessard aux travaux de Claude Lévi-Strauss, au mythe libéral du progrès et au mythe de sociétés sorties de la religion, tel qu'il a été exposé par Marcel Gauchet, permet de vérifier la solidité de la double articulation fessardienne : les dialectiques homme/femme et maître/esclave fournissent la structure toujours à l'œuvre dans des sociétés qui se pensent comme ayant accédé à l'autonomie, mais qui méconnaissent la triade paternité-maternité-fraternité.
 
<< Début < Préc 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 de 2