En ligne actuellement

Nous avons 442 invités en ligne

Rechercher

Abonnés enregistrés



Prochains numéros

2017

 LXII 5 - N° 253 La Tradition septembre-octobre prévu pour fin septembre

 LXII 6 - N° 253 Eduquer à la liberté  novembre-décembre

2018

Notre Père IV: le Pardon

 

Abonnés enregistrés

Pour recevoir le courrier de Communio et avoir accès aux numéros épuisés.





19926. Les Eglises orientales

XVII, 6 -n°104, novembre-décembre 1992

L’Église est une mais elle n’est pas uniforme.
L’existence des Eglises orientales est le signe de cette pluralité.

Mais parfois la pluralité devient division : la communion est rompue.

 

Acheter ce numéro

19926005. Catholique et romaine Imprimer
Écrit par Marie-Hélène CONGOURDEAU   

Éditorial

 L'Église fondée par le Christ est catholique : universelle. Elle est romaine, parce que l'église de Rome, fondée sur le tombeau de Pierre, est la garantie de la communion des Églises. Mais l'Église catholique ne se limite pas à l'Église latine

Il est indispensable que les Églises orientales en fassent partie, que leur communion avec Rome soit effective ou « en espérance ».

La première page, 5, est jointe.

 
19926012. Sur les durs chemins de l'unité Imprimer
Écrit par Paul McPARTLAN   

Questions

Le concile Vatican II a ouvert une ère d'intenses discussions entre les Églises catholiques et orthodoxes, en vue de l'unité. Malgré les conflits et les doutes, une dynamique est en cours, qui prépare le terrain à l'action de l'Esprit Saint.
 
19926028. Qui sont les Églises orientales ? Imprimer
Écrit par Nicolas BUX - Kegham ABGAR   
Le lecteur de Communio qui ne lirait pas attentivement ces descriptions très résumées de neuf églises orientales ne comprendrait pas grand-chose à la perspective du numéro.

Un tableau schématique, à la suite de l'article, étend encore cette description.

Nicolas BUX - Kegham ABGAR

 

 
19926037. Yves HAMANT : Les catholiques et la Russie après la perestroïka Imprimer
Écrit par François ROULEAU   
Au coeur des divergences entre Rome et Constantinople se trouve la conception des relations entre l'État et l'Église. A Byzance, ils sont en symphonie, alors que l'Occident les sépare.

L'absolutisme oriental (impérial puis soviétique) et le libéralisme occidental sont issus de ces deux conceptions. Il ne s'agit pas de juger mais de prendre conscience de ces différences culturelles, pour rejoindre ensuite le terrain de la foi, où les divergences apparaissent comme secondaires.

 
19926051. Les Églises non chalcédoniennes Imprimer
Écrit par André de HALLEUX   

Faits et arguments

Le refus des définitions christologiques de Chalcédoine a poussé certaines Églises à se séparer des autres

On s'aperçoit aujourd'hui que les divergences tenaient plutôt à des facteurs culturels que proprement théologiques : il ne faut pas confondre les formules dogmatiques avec les vérités de foi qu'elles ne font qu'exprimer.

 
<< Début < Préc 1 2 3 Suivant > Fin >>

Page 1 de 3