En ligne actuellement

Nous avons 598 invités en ligne

Dernière parution

XLII, 3-4,  N°251-252, mai-août 2017 Violence et religions    posté le 10 juin

Abonnés enregistrés



Prochains numéros

2017

 LXII 6 - N° 254 Eduquer à la liberté  novembre-décembre

2018

Notre Père IV: le Pardon

 

20173. Violence et religions

XLII, 3-4, N°251-252 mai-août 2017

 Comme l’indique ce titre au pluriel, Violence et religions, nous étudions des religions concrètes, celles dont l’histoire nous raconte le développement. Nous avons voulu éviter des considérations générales sur des notions comme « la religiosité », « le sentiment religieux », ou « l’expérience religieuse », qui manquent d’un ancrage historique. Nous avons préféré envisager ce que l’histoire, proche ou lointaine, nous apprend sur la présence de la violence dans les religions, et du religieux dans les phénomènes de violence.   

 

Éditorial    

Thème

 Rémi Brague : Violence et religions

Javier M. Pradez -Lopez : Le moment monothéiste en un temps de violence

Ludger Schwienhorst-Schönberger : Pas de vérité sans violence ?

William T. Cavanaugh :  Une histoire trop bien connue pour être vraie

Olivier Chaline : Guerre (s) et religion (s) – Quelques repères dans un champ de mines

Jacques Paviot : La croisade

 Jacques Scheuer : Monothéisme et violence au regard de l’hindouisme et du bouddhisme

Rémi Brague : Les livres sacrés violents ?

 Frère Martin : Violence et ironie biblique autour de la geste du roi Jéhu (2 Rois 9 -10)

Hans Maier : Compelle intrare – À propos de la justification théologique de la contrainte en matière de foi dans le christianisme occidental

 

Dossier

 Florian Michel : Un peintre spirituel Jean Hugo (1894-1984)

Jean-Robert Armogathe : Max Jacob (1876-1944) La conversion comme séduction de l’écriture

 

Signets

Jean Duchesne : À propos du célibat Sacerdotal

Jean-Robert Armogathe : Luther et les catholiques – un rendez-vous manqué

Ivica Žižić : La prière et le temps chez Franz Rosenzweig

 

 

Acheter ce numéro

201773101. Les livres sacrés, violents ? Imprimer
Écrit par Rémi Brague   
16.00

Dans les livres sacrés des trois religions juive, chrétienne et musulmane, la violence est présente soit comme l’objet d’un récit historique, soit comme celui d’un souhait, soit comme un commandement émis par Dieu. Il convient de bien distinguer ces modes très hétérogènes, sous peine de s’exposer à de graves contresens.

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:8.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:107%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri",sans-serif; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi; mso-fareast-language:EN-US;}
 
20173019. Le moment monothéiste en un temps de violence 1 Imprimer
Écrit par Javier M. Prades Lopez   

Introduction

La terrible suite d ’attentats dont ont souffert ces derniers mois divers points du monde, y compris l’Europe—et la France avec une particulière violence—, perpétrés par des fondamentalistes islamiques, a fait resurgir le préjugé moderne qui lie religion et violence, et spécialement monothéisme et violence. Même si, dans l’immédiat, le débat se focalise sur la relation entre l’islam et la violence au nom de Dieu, des voix s’élèvent pour inclure le judaïsme et le christianisme dans la spirale « d’une violence religieuse » hautement dangereuse pour la convivialité des sociétés démocratiques.

..................

1 Cet  article  –  qui propose des réflexions à partir du document de la Commission Théologique Internationale : « Dieu Trinité, unité des hommes. Le monothéisme chrétien contre la violence»  (2014) (désormais CTI dans le texte) – offre une version modifée et actualisée : d’un texte précédent : « Il no cristiano alla sacra violenza : un Kairós per tutti ? » : Rivista Oasis 20 (2014) 13-19.

 
20173033. Pas de vérité sans violence ? Imprimer
Écrit par Ludger Schwienhorst-Schönberger   
  L’auteur discute la thèse de l’égyptologue Jan Assmann selon laquelle le monothéisme serait, sinon intrinsèquement violent, du moins porteur d’une violence possible.  Or si la rupture mosaïque a le mérite d’introduire une exigence plus ferme de vérité et de justice, il n’est pas certain qu’elle résume à elle seule la Révélation. L’élan mystique du christianisme, par sa dimension englobante et unitive, permet aussi d’intégrer plus justement ce que la rupture monothéiste semblait avoir perdu.
 
20173049. Une histoire trop bien connue pour être vraie Imprimer
Écrit par William T. Cavanaugh   
L’État laïc est-il vraiment ce qui a permis de mettre fin aux guerres entre catholiques et protestants aux XVI et XVIIe  siècles et donc aux conflits attisés par la religion ? L’histoire montre au contraire que, selon un processus dévoilé par René Girard, la sécularisation a transformé le christianisme en bouc émissaire pour imposer sa propre intransigeance en revendiquant le monopole de la rationalité. C’est ce mensonge qui suscite aujourd’hui les réactions fondamentalistes. Ce n’est pas moins de religion qu’il faut désormais, mais la vraie religion : celle du Dieu non-violent et miséricordieux.
 
20173061. Guerre(s) et religion(s) – Quelques repères dans un champ de mines Imprimer
Écrit par Olivier Chaline   
La notion de « guerre de Religion » est le vecteur d’un triple réquisitoire : contre le catholicisme, contre le christianisme, contre toute foi religieuse. Sans doute faut-il l’écarter pour mieux saisir les réalités historiques qu’elle est censée désigner. Réduire les enjeux religieux à des questions politiques n’est pas la meilleure manière de les appréhender et il ne faut pas manquer de rendre à César celles des violences qui lui sont imputables.
 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 Suivant > Fin >>

Page 2 de 5