En ligne actuellement

Nous avons 198 invités et 1 membre en ligne
  • leosympa

Rechercher

Abonnés enregistrés



Prochains numéros

2017

LXII 3/4 - N° 251-2 Religions et violence : prévu début juin en numéro double mai-août

 LXII 5 - N° 253 La Tradition septembre-octobre

 LXII 6 - N° 253 Eduquer à la liberté  novembre-décembre

2018

Notre Père IV: le Pardon

 

Abonnés enregistrés

Pour recevoir le courrier de Communio et avoir accès aux numéros épuisés.





20042. La Confession Sacrement difficile

XXIX, 2 n°172 mars-avril 2004

A l’heure où beaucoup déplorent un affaiblissement du sens du péché et une crise radicale de la confession, comprendre à quel point dire concrètement "moi, et moi seul, j’ai péché", bien loin d’accabler, libère.

 

Acheter ce numéro

20042007. Plaidoyer pour le sacrement mal-aimé Imprimer
Écrit par Serge LANDES   

éditorial

Dans sa forme actuelle, la confession est souvent perçue comme le sacrement difficile : est-il possible de dépasser cette situation de crise ?
 
20042015. Pour quelques mots de plus... Imprimer
Écrit par Jérôme de GRAMONT   

AVEU ET PARDON DES PÉCHÉS

Que peuvent les mots lorsqu'ils confient la faute commise que ni le silence ni l'oubli n'auront pu garder secrète ? Si l'aveu ne peut effacer le passé, du moins rend-il possibles l'attente et l'espoir d'une autre parole, celle du pardon.
 
20042023. La confession des péchés : une perspective luthérienne Imprimer
Écrit par Madeleine WIEGER   
A la fois juste et pécheur selon Luther, le baptisé reste soumis à la concupiscence.

Plus que par l'aveu de sa faute, c'est en reconnaissant son état de pécheur que le croyant est pardonné. L'absolution, donnée sans condition, se fonde sur la Parole. En dépouillant le sacrement de toute contrainte humaine, le luthéranisme se distingue du catholicisme qui voit dans la confession un moyen de sanctification pour tout homme de bonne volonté.

 
20042035. Le désir de retrouver Dieu : La Confession d’Adrienne von Speyr. Imprimer
Écrit par Georg BÄTZING   
Dans son livre, La Confession, Adrienne von Speyr présente le sacrement dans sa perspective théologique : imiter l'obéissance du Fils qui se conforme en tout à la volonté du Père jusqu'à s'identifier à nos péchés (et les confesser) pour nous sauver. En suivant le Christ, le pénitent comprend alors que la confession des péchés est confession de foi, amour de l'église et du don de liberté que le Christ lui a confié.
 
20042043. "Contre toi, toi seul, j’ai péché ! " Imprimer
Écrit par Gianfranco RAVASI   

RICHESSE DE LA MISÉRICORDE

L'exégèse du psaume 50, le Miserere, dégage du texte un sens moral et théologique, dans une méditation où le pécheur, conscient de son péché, met son espérance dans le pardon d'un Dieu fidèle et miséricordieux.
 
<< Début < Préc 1 2 3 Suivant > Fin >>

Page 1 de 3