En ligne actuellement

Nous avons 569 invités en ligne

Rechercher

Abonnés enregistrés



Prochains numéros

2017

 LXII 5 - N° 253 La Tradition septembre-octobre prévu pour fin septembre

 LXII 6 - N° 253 Eduquer à la liberté  novembre-décembre

2018

Notre Père IV: le Pardon

 

Abonnés enregistrés

Pour recevoir le courrier de Communio et avoir accès aux numéros épuisés.





20044. La Joie

XXIX, 4 n° 174 juillet-août 2004

Il peut y avoir quelque naïveté à parler de la joie aujourd’hui : à l’ère du soupçon, nous avons tous appris à nous défier des enthousiasmes facile et béats. Et pourquoi être joyeux, quand les raisons abondent d’être triste et de se lamenter sur soi et sur le monde ? Pourtant si la joie doit être méditée, c’est parce que son dynamisme nous élève. Pour le chrétien, la joie est encore plus que cela : elle fait vibrer en nous l’espérance du salut.

Acheter ce numéro

20044007. Eloge de la joie imparfaite Imprimer
Écrit par Olivier BOULNOIS   

éditorial

 
20044015. La joie espérante Imprimer
Écrit par Laurent LAVAUD   

LA GRÂCE DE LA JOIE

L'heure est au nihilisme, à la joie satisfaite d'un monde autosuffisant, au consentement complet à la vie et à sa puissance : nous ne pourrions être joyeux qu'à la condition d'oublier que nous sommes mortels. Nombre de nos contemporains se font les chantres de ce qui apparaît pourtant comme une joie inquiète et minée par la mort. Il convient alors de comprendre comment la joie peut trouver dans l'espérance le moyen d'assumer le réel sans le fuir.
 
20044031. L’acédie, l’ennemie de la joie spirituelle Imprimer
Écrit par Jean-Charles NAULT   
Qu'est-ce au juste que l'acédie, ce manque de soin pour son salut et le grand obstacle à la joie ? Comment la tradition monastique et théologique l'a-t-elle comprise et étudiée au fil des siècles ? S'agit-il d'un mal d'un autre âge, ou bien est-il encore actuel ?
 
20044051. C’est par la Croix que la joie est venue dans le monde Imprimer
Écrit par Janez ZUPET   

PERPECTIVES THÉOLOGIQUES ET BIBLIQUES

Le désir de bonheur qui est au coeur de l'homme ne peut se réaliser qu'à partir de la plénitude du salut en Jésus-Christ. L'évangile est alors bonne nouvelle de la joie, y compris par la prédication de la Croix : ayant accès à la béatitude trinitaire, le chrétien peut connaître la joie jusque dans les épreuves ou le renoncement.
 
20044063. La joie du Christ et du chrétien Imprimer
Écrit par Aldino CAZZAGO   
L'exhortation apostolique « Gaudete in Domino » que Paul VI publie en 1975 enracine la joie du chrétien dans la joie du Christ : la joie n'est pas pour le chrétien un moment éphémère, mais bien plutôt l'écho de la relation intratrinitaire qui le relie à son Père. Aussi la joie est-elle pour le chrétien une voie d'accès au secret de la vie humaine.
 
<< Début < Préc 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 de 2