En ligne actuellement

Nous avons 414 invités en ligne

Rechercher

Abonnés enregistrés



Prochains numéros

2017

 LXII 5 - N° 253 La Tradition septembre-octobre prévu pour fin septembre

 LXII 6 - N° 253 Eduquer à la liberté  novembre-décembre

2018

Notre Père IV: le Pardon

 

Abonnés enregistrés

Pour recevoir le courrier de Communio et avoir accès aux numéros épuisés.





19961. Décalogue V Tu ne tueras pas

XXI, 1 n° 123 janvier-février 1996

Tu ne commettras pas de meurtre (Exode 20, 13 ; Deutéronome 5, 17).

Le cinquième commandement semble aller de soi : chacun sait qu’il ne faut pas tuer. Il semble aussi le plus facile à respecter. Pourquoi en appeler à la Révélation là où la morale naturelle suffit pour savoir que le meurtre des innocents est scandaleux ? Parce que pour les chrétiens seuls ce précepte est absolu, et n’admet aucune exception. Et parce que il concerne toutes les pulsions de mort dans notre coeur et dans notre société.

 

Acheter ce numéro

19961011. Vingt ans après Imprimer
Écrit par Communio   

C'est la vérité la plus grande qui a rai­son

Tout le texte est joint.

 
19961013. Qui n'a jamais péché? Ne pas tuer: un absolu Imprimer
Écrit par Vincent CARRAUD   

éditorial

De tous les commandements, le cinquième semble le moins discuté et le plus efficace à observer: la société contemporaine reconnait comme un impératif de la raison qu'il ne faut pas tuer, et peu sans doute s'accusent de commettre ce péché.

Pourquoi donc tenir encore qu'il s'agisse d'un commandement? Parce que, pour les chrétiens seuls, ce précepte est absolu.

 
19961021. Dieu, auteur de la vie, seul maître de la vie de l'homme Imprimer
Écrit par Cardinal Jean-Marie Lustiger   

L'Interdiction du meurtre

Dieu se dit quand il nous dit : « Tu ne tueras pas », car Il est l'auteur de la vie. Il commande à l'homme d'agir comme Lui. Par le respect de ce commandement, l'homme vit dans la dimension divine. Mais s'il prive son frère de vie, il prend ce qui n'appartient qu'à Dieu.
 
19961029. "Nous avons assisté au blasphème suprême" Lettre du Grand Rabbin Sirat à Shimon Peres Imprimer
Écrit par Grand Rabbin René -Samuel SIRAT   
Les inspirateurs du meurtrier d'Ishaq Rabin se sont rendus coupables d'idolâtrie en absolutisant une valeur, fût-elle aussi importante que le caractère sacré de la terre d'Israël. Ils ont permis de tuer des êtres humains créés à l'image de Dieu. C'est abandonner le monothéisme pour pratiquer le culte de la violence et de la haine.
 
1996035. Vérité de l'amour, mensonge de la mort Imprimer
Écrit par Michaël DEVAUX   
La mort a sa logique, celle du mal et du mensonge. Satan me tente et me ment, il est tentateur et homicide dès le commencement. Pour lui faire échec, le commandement divin de l'amour anime le « Tu ne tueras pas » du Décalogue. Face au mensonge de la mort, la vérité de l'amour se fait jour dans une conception de la liberté : l'amour comme relation.
 
<< Début < Préc 1 2 3 Suivant > Fin >>

Page 1 de 3