En ligne actuellement

Nous avons 228 invités en ligne

Rechercher

Abonnés enregistrés



Prochains numéros

2018 - N°255  Notre Père IV: le Pardon

 

Abonnés enregistrés

Pour recevoir le courrier de Communio et avoir accès aux numéros épuisés.





20002. Décalogue IX-X : la Convoitise

XXV, 2 n° 148 mars-avril 2000 ISBN: 978290721293

Les deux derniers commandements du Décalogue présentent des difficultés qui n’échappent ni aux juifs ni aux chrétiens.

Comment interdire, non plus un acte, mais un désir ? Comment comprendre l’énumération indifférenciée des objets de la convoitise, perversion du désir ?
C’est le coeur qui est ici visé : entre les pensées mauvaises,convoitise, concupiscence, et le désir naturel du surnaturel, la Bible distingue rigoureusement.
La venue du Christ, loin de les abolir, cofirme la pertinence des eux interdits : elle détermine pour le chrétien un rapport au monde radicalement nouveau qui suspend le désir sans le nier.
Acheter ce numéro

20002007. Tout ce qui est dans le monde Imprimer
Écrit par Vincent CARRAUD   

éditorial

Comment, d'un verset biblique, a-t-on fait deux commandements ?

Quels sont leurs objets respectifs ? Peut-on interdire de convoiter ? Le désir est-il en lui-même un péché ?

C'est à ces premières questions que répond l'éditorial, en exposant le principe de la doctrine catholique de la convoitise : dissocier désir (moralement neutre) et concupiscence. Le désir ne devient un péché que par l'acquiescement de la volonté. Mais les concupiscences décrivent aussi la totalité des modes possibles de l'existence dans le monde : c'est pourquoi le respect du commandement n'est possible que par le Christ.

 
20002027. Convoitise et désir de Dieu Imprimer
Écrit par Michaël FIGURA   

THÈME

Le désir est une notion fondamentalement ambivalente, qu'il est nécessaire de distinguer rigoureusement de la convoitise. La convoitise ou concupiscence n'est pas une impulsion naturelle positive (contre les pélagiens), mais elle n'est pas non plus le péché lui-même (contre Luther) : l'église la définit traditionnellement comme une anomalie qui est la conséquence du péché originel et la motivation du péché personnel. La convoitise spontanément éprouvée par le baptisé requiert une décision libre (Rahner) pour la combattre et laisser une place toujours croissante au désir naturel de Dieu.
 
20002039. Le sens des commandements dans l’Ancien Testament Imprimer
Écrit par Georg HENTSCHEL   
Quelle signification accorder aux différences de formulation entre les deux textes des deux derniers commandements (Exode 20, 17 et Deutéronome 5, 21), et comment comprendre leur unité ? En scrutant les études exégétiques et en confrontant les principales interprétations, il apparaît que l'interdiction de la convoitise vise avant tout à protéger le prochain.
 
20002053. Les métamorphoses de la concupiscence Imprimer
Écrit par Jean-Christophe BARDOUT   
Le concept de concupiscence sert d'ordinaire à désigner l'attachement de la volonté humaine aux biens de ce monde. Elle est donc l'obstacle principal à l'amour de Dieu. étudiant son élaboration dans la première lettre de saint Jean notamment, nous suggérons qu'elle peut toutefois endurer une métamorphose qui permet de la penser finalement comme la condition de possibilité de l'amour de Dieu.
 
20002063. Ascèse Imprimer
Écrit par Hans Urs von BALTHASAR   
« Lorsque je considère l'image de l'homme, je veux la valeur la plus élevée ; si je considère celle de l'activité, je veux l'acte le plus fort ; si j'ai devant moi celle de l'amour, je veux le don le plus grand, le plus précieux. »
 
<< Début < Préc 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 de 2