Conscience ou consensus?

N° 109 Septembre - Octobre 1993 - Page n° 43

Stéphane ROBILLIARD La formation morale de la conscience : le discernement et le témoignage

La conscience doit apprendre le discernement, mais celui-ci n'est possible que s'il découle de la reconnaissance de ce qui nous fait être. Le bonheur de voir en autrui cette adéquation que nous recherchons est un moment essentiel, qui permet à la conscience d'échapper à la pure subjectivité. Mais le témoignage n'a de valeur que s'il est reconnu, et non s'il s'impose. C'est en ce sens qu'il faut penser la neutralité de l'enseignant vis-à-vis de ses élèves.

Du De Magistro de saint Augustin à l'Émile de Rousseau, des contes de fées aux pérégrinations du Wilhelm Meister de Goethe ou du « bon à rien» d'Eichendorff, les traités qui théorisent la formation de la conscience, ou les romans qui en évoquent l'histoire et les péripéties, montrent que la qualité de cet itinéraire réside dans la façon dont le sujet qui se forme intègre à sa démarche intérieure les rencontres plus ou moins favorables qui jalonnent son chemin. Plusieurs attitudes sont alors possibles : l'une consiste à tirer de cette expérience acquise les «leçons» pragmatiques qui constituent la ruse et la prudence ; une autre s'efforcera de reprendre réflexivement cette croisée des chemins afin de méditer la façon dont une conscience peut à mesure accéder à la vérité de son être. C'est, on s'en doute, cette seconde voie qui à mon sens permet de parler d'une formation spécifiquement morale de la conscience, et cette double dimension de cheminement intérieur et de rencontres privilégiées y prend une importance particulière, ne serait-ce qu'en raison de l'ambivalence du concept de formation : la conscience se forme, mais reçoit également une formation.

Sans tomber dans une alternative trop schématique ou trop figée entre l'intérieur et l'extérieur, l'activité et la passivité, et sans oublier qu'il est pour chaque cas concret bien difficile de faire la part des choses, je voudrais envisager successivement ces deux aspects de la formation au gré de quelques interrogations qui ne prétendent pas renouveler une problématique si abondamment travaillée, mais en garder quelques aspects, guidé par la lecture des Éléments pour  une éthique de Jean Nabert (1881-1960), et, modestement, par les questions qu'en tant qu'enseignant débutant je suis amené à me poser d'une façon très concrète. [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 

 

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 20

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Conscience ou consensus - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger