La mondialisation

N° 147 Janvier - Février 2000 - Page n° 45

R. P. Michel SALES Nations, transformations mondiales en cours et Bien commun de l’humanité

Après la vague des « religions séculières » combattues par G. Fessard, d'autres idéologies économico-politiques apparaissent. Contrastant avec le maintien des politiques de puissance, les formes multiples de la générosité humaine ne trouvent leur plénitude et leur fondement que dans la révélation historique du Christ. Pour que le discernement s'opère aujourd'hui, il est tout d'abord nécessaire de comprendre rigoureusement les concepts de Bien commun et d'humanité.

Ramené à ses justes proportions, c'est-à-dire considéré du point de vue de l'évolution du monde et même de ce que le P. Teilhard de Chardin a appelé «le phénomène humain », tant social qu'individuel,  ce qu'on appelle depuis moins d'une décennie « la mondialisation » n'est qu'un élément d'importance relative et, si l'on prend le temps d'y réfléchir, moins important que beaucoup d'autres, dont on fait abstraction ou dont on ne mesure pas exactement la valeur et la consistance. Il s'agit, en effet, de l'économie, au sens restreint du terme, mais liée à d'autres réalités,

« Tant que le problème du Bien commun ne s'est posé aux hommes qu'au niveau de leurs communautés particulières, familles, professions, États, ils ont pu le résoudre, en poursuivant simplement une communion proportionnée à ces communautés limitées, sans se préoccuper d'en réfléchir et d'en viser la source au niveau de l'universel. Le bien ou le mal commun de l'humanité résultait alors vaille que vaille des attractions et des répulsions d'êtres sociaux n'agissant qu'en fonction de leurs intérêts propres. Aujourd'hui, il ne peut plus en être de même. Nulle communauté, si petite soit-elle, qui puisse séparer son bien propre du Bien commun universel, se flatter d'atteindre celui-là sans le concours de celui-ci. En effet, il n'est plus un problème posé sur le plan national, professionnel ou familial qui puisse être tranché définitivement sans tenir compte des effets internationaux de la décision adoptée ; comme réciproquement toute solution des problèmes mondiaux se répercute à travers les nations jusqu'aux plus élémentaires communautés.[...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 20

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La mondialisation - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger