Charles PERSONNAZ

Charles Personnaz, né en 1978, ancien élève de l’École nationale d’Administration (promotion Léopold Sedar Senghor), titulaire d’un DEA d’histoire à la Sorbonne (Paris IV), a oeuvré dans le domaine de la culture et du patrimoine au Ministère de la Défense (Direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives) puis au Ministère de la Culture (Direction des Musées de France). Ancien directeur de l’association de préfiguration de la Maison de l’Histoire de France, puis rapporteur extérieur à la Cour des Comptes, il dirige, depuis 2019, l’Institut national du Patrimoine. À titre bénévole, il est chargé de mission à l’OEuvre d’Orient, en charge du patrimoine et de la culture. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages parmi lesquels L’empereur Nicéphore Phocas, Byzance  face à l’Islam, Belin, Paris 2013 ; L’histoire de France ne passera pas, François Bourin, Paris 2014 ; Sauver la rue de Valois ? Emmanuel Lemieux, Paris, 2017.

Numéro Titre Article
276 Le christianisme sans la foi Les pierres ont-elles une âme ? Quelques enjeux en France des liens entre le patrimoine et le christianisme