M. Geoffrey HILL

Geoffrey Hill. Le Triomphe de l'amour est d'abord paru en 1998, à la fin d'un XXe siècle européen sur lequel reviennent les 150 étapes de l'oeuvre. G. Hill tente ainsi un nouveau parcours des Psaumes à travers tant d'atrocités modernes, ou de vacuités postmodernes, non sans devoir surmonter le dérisoire de la poésie en de telles circonstances.

Successeur de T. S. Eliot, il écrit une oeuvre extraordinairement dense et allu-sive, que s'efforcent d'éclairer les notes de l'édition française et la préface due à M. Edwards (2006, chez Cheyne éditeur, que je remercie d'avoir autorisé cette parution). Une présentation de l'entreprise de G. Hill (qui devrait faire une lecture commentée de ses poèmes au Collège de France en mars 2008) figurait dans le n° 125 (mai juin 1996) de Communio (« G. Hill : la poésie, l'ordinateur et le péché originel »). Conférence (n° 9, automne 1999) a, par ailleurs, publié l'un de ses très rares entretiens, ainsi que plusieurs ensembles de poèmes (récemment n° 23, automne 2006). M. Edwards et M. Deguy lui ont aussi consacré leur réflexion dans un ouvrage à paraître, La poésie de Geoffrey Hill et la modernité. (R. G.)

Numéro Titre Article
192 Poésie et Incarnation Le triomphe de l'amour