La Croix Matin du jeudi 13 octobre2022: Les risques et les chances de la démarche synodale

le 13/10/2022 par La Croix

Article La Croix Matin N°42441 Jeudi 13 Octobre 2022 Edition(s): Edition Principale Pages 16-17

            CAHIER LIVRES « L’Église synodale ». Communio, revue catholique internationale Tome 47 (3-4), 2022, 186 p., 20 € .

Les risques et les chances de la démarche synodale Ce numéro double de la revue Communio cherche à préciser le sens d’une Église authentiquement synodale.

«Nous sommes portés par le désir d’une Église spirituellement renouvelée. Nous ne voulons pas de rupture, mais une impulsion spirituelle. Nous voulons être clairvoyants et attentifs aux signes des temps, tout en sachant qu’ils ne doivent pas être confondus avec l’esprit du temps », explique le pape François dans l’avant-propos de ce numéro double de la revue Communio consacré aux diverses dimensions théologiques de la synodalité ecclésiale, où l’on rencontre des plumes prestigieuses : Péter Erdö, archevêque d’Esztergom-Budapest et primat de Hongrie, les cardinaux Walter Kasper et Kurt Koch, Rowan Williams, l’ancien évêque anglican de Canterbu‐ ry. Dans leur éditorial, Jean-Robert Armogathe et Florent Urfels justifient cette approche en relevant que l’usage du mot « synodalité » ou la qualification de l’Église comme « synodale » sont relativement récents dans la littérature théologique, canonique et pastorale. D’où la nécessité d’une « soigneuse mise au point théologique », car « la synodalité n’est pas non plus sans risques pour l’Église : celui de se fondre purement et simplement dans le Zeitgeist (l’air du temps), avec le secret espoir d’être mieux reçue et écoutée ; celui aussi d’être tellement obnubilée par le fonctionnement interne de nos communautés qu’on en viendrait à oublier l’attitude spirituelle de fond consistant à regarder le Christ ». Interrogé au sujet du chemin synodal allemand en cours (conçu indépendamment du Synode mondial), le cardinal Kurt Koch identifie un autre risque : celui de voir la démarche synodale se transformer en « discussion parlementaire » et de perdre de vue qu’elle est « un événement spirituel qui a pour but de trouver, sur le chemin du discernement, une unanimité viable et convaincante dans les convictions de foi et dans les modes de vie qui en découlent pour chaque chrétien et la communauté ecclésiale », rappelle le président du dicastère pour la promotion de l’unité des chrétiens. « Si la synodalité n’est rien de plus qu’une vague version idéalisée de la démocratie profane, elle n’a guère de chances de devenir proclamation de la Bonne Nouvelle », estime pour sa part Rowan Williams dans sa contribution sur la synodalité dans la tradition anglicane. Une mise en garde relayée par le cardinal Kasper, qui ajoute cependant que l’Église ne peut pas ignorer l’éthos démocratique dans lequel vivent les chrétiens : « L’Église peut et doit aménager son propre régime synodal de telle sorte qu’il soit compréhensible et acceptable pour ceux qui vivent en contexte démocratique. » C’est précisément pour éviter ces différents travers que les éditeurs ont choisi d’explorer, dans une perspective historique et œcuménique, la diversité des modèles synodaux utilisés dans le fonctionnement et le gouvernement de l’Église. La démarche met d’ailleurs en évidence le rôle déterminant du dialogue œcuménique dans les récents approfondissements catholiques de la doctrine de la synodalité : « Il a permis une meilleure compréhension du sensus fidei, de la distinction entre synodalité et collégialité, de l’importance de la réception et surtout de la triple dimension de la synodalité, “communautaire”, “collégiale” et “personnelle” », juge le dominicain Hyacinthe Destivelle. Au final, ce numéro invite à toujours mieux articuler les différentes dimensions de l’Église : pour être authentiquement synodale, elle doit être missionnaire et évangélisatrice. ■ par Dominique Greiner

Dernières actualités

Lectures patristiques du Cantique des Cantiques - Entretien avec Jean-Marie Auwers

À l'occasion de la parution de Lectures patristiques du Cantique des Cantiques (décembre 2022), Jean-Marie Auwers, directeur de la public...


Pourquoi Lustiger?

Le collège des Bernardins organise le mercredi 16 novembre à 20h un débat sur l’héritage de Mgr Lustiger, archevêqu...


Les raisons de la foi - C. Bourgeois sur KTO

Il est contre-productif, voire contradictoire de rationaliser la foi chrétienne à la manière d'un mathématicien. Mais un...


La Croix Matin du jeudi 13 octobre2022: Les risques et les chances de la démarche synodale

Article La Croix Matin N°42441 Jeudi 13 Octobre 2022 Edition(s): Edition Principale Pages 16-17             CAHIER LIV...


Tribune de Jean Duchesne dans Aleteia du 4 octobre: Communio, la revue qui sort la théologie de son ghetto

https://fr.aleteia.org/2022/10/04/communio-la-revue-qui-sort-la-theologie-de-son-ghetto/