Les Conférences de Carême à Notre-Dame de Paris: Le Christ et la culture aujourd'hui

le 24/06/2017 par Rédaction

Présentation du livre.

Introduction par Olivier BOULNOIS ci-dessous

Introduction

 Depuis une vingtaine d’années, les Conférences de Carême, données à Notre-Dame de Paris, abordent des questions qui touchent à la place du christianisme dans la société. En 2016, les Conférences ouvraient un cycle sur Culture et évangélisation, avec une réflexion sur « Le sens spirituel des cultures ». L’année 2017 porte sur « Le Christ et la culture ». Nous sommes au cœur du paradoxe chrétien. L’évènement Jésus-Christ, alors même qu’il n’avait pas un sens culturel, a transformé la culture jusqu’à maintenant.

En concevant cet ensemble, j’ai cherché à m’adresser, par-delà le public chrétien, à tous les acteurs de la culture, c’est-à-dire au fond à chacun de nous (car nous participons tous à la culture dans nos cercles familiaux, professionnels ou éducatifs). C’est l’homme qui est transformé par la rencontre du Christ, et qui, par contrecoup, change les cultures. Dans cette rencontre, les cultures deviennent, à des degrés divers, chrétiennes. Plutôt que de marquer une rupture entre culture chrétienne et culture non-chrétienne, je souhaiterais montrer la présence de formes chrétiennes même dans des œuvres qui ne s’en réclament pas, et rappeler que nous sommes tous, à des degrés divers, plus ou moins éloignés du Christ.

L’enjeu n’est pas de défendre un patrimoine (la « culture chrétienne », largement idéalisée), mais de parler du Christ aujourd’hui (comme répondant aux défis de notre temps). Il ne s’agit pas davantage de défendre le christianisme comme une contre-culture ou un citadelle assiégée, mais de faire valoir la richesse et l’autonomie des cultures, des arts, des expériences, d’examiner comment chacun, à sa manière, recherche l’accomplissement de l’homme (la vérité et la beauté), et de voir en quoi la rencontre du Christ les modifie. Deux problèmes émergent : la culture contemporaine a-t-elle suffisamment de cohérence et de force pour recevoir l’annonce du Christ (fût-ce pour y résister) ? Le Christ est-il réellement annoncé à cette culture ?

Après une introduction d’ensemble, le fil conducteur choisi fut d’interroger plusieurs aspects de la personne du Christ (corps, parole, Image, Dieu-homme), et de voir comment ils éclairent et transforment les arts et la culture.

 Olivier Boulnois

Communio avait présenté les conférences programmées en 2017

Dernières actualités

Lectures patristiques du Cantique des Cantiques - Entretien avec Jean-Marie Auwers

À l'occasion de la parution de Lectures patristiques du Cantique des Cantiques (décembre 2022), Jean-Marie Auwers, directeur de la public...


Pourquoi Lustiger?

Le collège des Bernardins organise le mercredi 16 novembre à 20h un débat sur l’héritage de Mgr Lustiger, archevêqu...


Les raisons de la foi - C. Bourgeois sur KTO

Il est contre-productif, voire contradictoire de rationaliser la foi chrétienne à la manière d'un mathématicien. Mais un...


La Croix Matin du jeudi 13 octobre2022: Les risques et les chances de la démarche synodale

Article La Croix Matin N°42441 Jeudi 13 Octobre 2022 Edition(s): Edition Principale Pages 16-17             CAHIER LIV...


Tribune de Jean Duchesne dans Aleteia du 4 octobre: Communio, la revue qui sort la théologie de son ghetto

https://fr.aleteia.org/2022/10/04/communio-la-revue-qui-sort-la-theologie-de-son-ghetto/