Liberté religieuse dans l'Église

Peter ERDÖ
Dieu et César - n°120 Juillet - Aout 1995 - Page n° 44

La liberté religieuse, comprise à partir de la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948 et de la déclaration conciliaire Dignitatis humanae de 1965 comme le droit pour chacun de pratiquer sa religion, ne saurait se comprendre comme le droit du chrétien à revendiquer une totale liberté d'interprétation à l'intérieur de l'Église unie autour du Credo.

Pourquoi se pose la question de la liberté religieuse dans l'Église

Si le concile Vatican II a solennellement accordé foi et respect à la liberté religieuse, ce n'est certes pas pour rejeter la possibilité d'une vérité objective de toutes les religions et convictions religieuses ni à cause d'une mauvaise estimation de leur portée, mais vraiment pour rendre hommage à la liberté et à la dignité que la personne humaine a reçues de Dieu.

La déclaration conciliaire Dignitatis humanae est spéciale-ment consacrée à cette question. On connaît la genèse difficile de ce document. Il a connu sept versions, et c'est finalement la volonté du pape qui en a permis la rédaction définitive. Le document donne la réponse à deux questions essentielles et interdépendantes. Il s'agit de la liberté de la foi et de la liberté de la pratique religieuse dans l'Église au sein de la société.

De ces deux questions, nous nous attacherons surtout à la première. Durant la période postconciliaire, on s'est interrogé de différents côtés pour savoir si l'on pouvait appliquer au sein de l'Église même – et dans quelle mesure – les exi-gences de la liberté religieuse telle qu'elle avait été définie par le concile. Pour être en mesure de répondre, il faut d'abord analyser l'objet et le fondement de la liberté religieuse acceptée par le concile. Puis nous devrons considérer l'Église en tant que communauté (ou, ce qui est plus, communion) et son existence même à la lumière de la théologie ainsi que sa structure pour arriver à des conclusions claires.

Au cours de cette analyse, nous devrons sans cesse tenir compte des déclarations officielles du Magistère de l'Église sur ce sujet, particulièrement depuis le concile Vatican II. [...]

Pour lire la suite de cet éditorial, vous pouvez téléchargement gratuitement ce numéro, le commander ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 3

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Dieu et César - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger