La Confession Sacrement difficile

N° 172 Mars - Avril 2004 - Page n° 35

Georg BÄTZING Le désir de retrouver Dieu : La Confession d’Adrienne von Speyr.

Dans son livre, La Confession, Adrienne von Speyr présente le sacrement dans sa perspective théologique : imiter l'obéissance du Fils qui se conforme en tout à la volonté du Père jusqu'à s'identifier à nos péchés (et les confesser) pour nous sauver. En suivant le Christ, le pénitent comprend alors que la confession des péchés est confession de foi, amour de l'église et du don de liberté que le Christ lui a confié.

L’Église catholique aurait gardé intacts, ce que la société moderne aurait par ailleurs perdu, un vocabulaire et une sensibilité suffisamment riches pour désigner une vie ratée, des pathologies sociales et l’échec de projets individuels. C’est ce que fit remarquer Jürgen Habermas au début de l’année à l’occasion d’une rencontre très remarquée avec le cardinal Ratzinger à l’Académie catholique de Bavière. Face au danger d’une modernisation de la société qui la ferait sortir de ses rails, il y aurait besoin d’une « traduction salvatrice » des potentialités du sens religieux. En transformant le sens religieux originel en un paradigme séculier (en traduisant par exemple la création de l’homme à l’image de Dieu en égale et absolue dignité de tout homme), la foi chrétienne pourrait s’engager de manière féconde et constructive dans un processus d’apprentissage mutuel avec la société séculière. Par là, Habermas se situe bien dans la tradition du programme des Lumières et de l’héritage d’une philosophie kantienne de la religion qui transforment la Révélation chrétienne (pour les croyants) en une religion naturelle de la raison (pour tous). Cette tentative reste bien sûr controversée, puisqu’il est permis de douter que le contenu restant soit authentiquement chrétien. La foi chrétienne, au centre de laquelle se situe l’Incarnation du Fils de Dieu en Jésus-Christ fait homme, désigne une figure vivante très concrète qui se dissout si on la traduit en un contenu abstrait anhistorique. Les réserves de l’homme moderne par rapport à la dimension concrète active du Christ se déduisent aisément du goût des Lumières pour l’abstraction, la  sécularité et le sujet individuel. La foi chrétienne, surtout la foi catholique, indispose lorsqu’il s’agit de l’Église réelle et de toutes ses exigences, du Pape et de son enseignement, du célibat des prêtres et de l’obligation du dimanche : c’est là que s’élèvent des oppositions et des objections au nom de la liberté et de la modernité issues des Lumières. [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 19

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La Confession Sacrement difficile - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger