Au coeur de la bioéthique

N° 167 Mai - Juin 2003 - Page n° 17

M. Olivier BOULNOIS Par-delà sujet et objet : l’homme

Dans son dernier livre, le philosophe allemand Jürgen Habermas analyse les conséquences politiques et morales de certaines des directions des recherches scientifiques actuelles. La possibilité de distinguer entre des embryons in vitro qui seraient réimplantés et d'autres qui deviendraient des objets d'expériences établit une rupture d'égalité qui ruine la validité d'un contrat social fondé sur la notion de sujet libre, puisque ce dernier ne l'est plus. La vie déborde le fantasme de sa maîtrise totale, et requiert un fondement de l'éthique plus solide que les simples limitations consenties par des sujets libres.

Les progrès de la génétique ébranlent notre conception de l’homme et nous obligent à repenser plus fondamentalement la morale et le droit. En effet, les sociétés libérales modernes reposent sur un droit et une morale du sujet libre. Elles se pensent sur le modèle du contrat social, le citoyen n’ayant de devoirs que parce qu’il a librement consenti a déléguer son pouvoir à la collectivité : selon la formule de Rousseau : « chacun obéissant à tous ne se donne à personne » (Du Contrat social I, 6). Or les nouvelles possibilités mettent à l’épreuve « la structure fondamentale de la condition humaine ». La philosophie allemande contemporaine a consacré à cette question une intense réflexion. L’impression qui prévaut ici (comme dans les débats français), est que l’abondance de discours sur la bioéthique dissimule le silence sur les fondements de l’éthique tout court : moins on parvient à s’entendre sur les fondements, plus on discute sur les conséquences. Il faut signaler pourtant l’exception de J. Habermas, théoricien de l’éthique comme « agir communicationnel » (c’est-à-dire, pour faire court, comme action universalisable par la raison) : il vient d’intervenir dans ce débat, suscitant objections et réponses. Je voudrais ici rappeler les données du problème, puis exposer l’analyse de Habermas, et enfin, dégager ses présupposés et ses difficultés, parce que ce sont les difficultés de toute la fondation moderne de l’éthique. [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 19

*Hors frais de port s'élevant entre 4 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Au coeur de la bioéthique - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger