Notre-Père IV Pardonne-nous

N° 256 Mars - Avril 2018 - Page n° 91

Monsieur Michael EDWARDS Des paroles (peu) nombreuses

Prêter attention à la dimension proprement poétique du Notre Père, c'est réapprendre à le lire. « Si toute grande poésie a pour résultat, quelle que soit l'intention du poète, de changer le réel à nos yeux, de nous changer et de changer la langue que nous parlons, les trois transformations se renforçant mutuellement, le Notre Père se trouve au cœur de la poésie ».

 

1
Les chrétiens savent-ils qu’en récitant le Notre Père, ils récitent un poème ? Et l’ayant appris – en réfléchissant au rythme qui les guide dans la prière, ou en la lisant disposée en vers dans les traductions récentes de la Bible –, demeurent-ils perplexes, ou même déçus ? Pourquoi la plus fondamentale des prières serait-elle un poème ? Et ce poème, privé d’images et de tant de beautés normalement associées à la poésie, ne paraît-il pas, sous cet angle, quelque peu prosaïque ?

Pour répondre à cette possible inquiétude, il ne suffit pas d’avancer des arguments spirituels, si décisifs soient-ils à leur manière. Il est certain que le poème est sévère parce qu’il concentre l’attention de l’homme « nouveau », en qui loge encore le « vieil homme » pécheur, sur l’essentiel. Qu’il soit bref s’explique par cette injonction de Qohélet : « Ne hâte pas tes lèvres, que ton coeur ne se presse pas de proférer une parole devant Dieu, car Dieu est au ciel et toi sur la terre ; aussi, que tes paroles soient peu nombreuses » (Ecclésiaste 5,1). Mais pour apprécier le Notre Père en tant que poème, comprendre comment fonctionne sa poésie et saisir le lien indissoluble entre le poétique et le spirituel, nous devons plutôt réapprendre à le lire.

Commençons par la structure du poème, en calquant la traduction française sur la disposition des mots dans le grec de Matthieu (6, 9-13) :

Père de-nous qui [es] dans les cieux,
sanctifié-soit le nom de-toi,
vienne le règne de-toi,
faite-soit la volonté de-toi,
comme dans le ciel, aussi sur la terre.
Le pain de-nous le nécessaire [?] donne-nous aujourd’hui,
et remets-nous les dettes de-nous
comme aussi nous avons remis aux débiteurs de-nous,
et ne nous laisse-entrer en tentation
mais délivre-nous du mal [ou, du Malin].

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
13.71 2.10 14.00 Stock: 68

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Notre-Père IV Pardonne-nous Couvertures - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Notre-Père IV Pardonne-nous - pdf BAT 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier