Dominique-Marie DAUZET

Dominique - Marie Dauzet : L’abstinence de viande dans la tradition monastique occidentale 

L’abstinence entre autres de nourritures carnées est un aspect de la pureté et de la perfection recherchées par les premiers moines. Mais cette ascèse risque d’entraîner vers le gnosticisme manichéen et s’avère un « marqueur » plus formel et social que spirituel. La tradition monastique en vient donc à proscrire ou limiter la consommation de viandes comme renoncement à quelque chose non pas de mauvais en soi mais de naturellement bon.

Numéro Titre Article
259 Manger L’abstinence de viande dans la tradition monastique occidentale
163 La Sainteté aujourd'hui Faut-il encore canoniser ?