La liturgie : œuvre ou action ?

Frère Daniel BOURGEOIS
L'acte liturgique - n°108 Juillet - Aout 1993 - Page n° 11

Dans l'Ancien Testament, la liturgie peut être considérée comme une œuvre : œuvre des hommes, qui manifeste la séparation fondamentale du Créateur et de la créature. L'incarnation du Fils de Dieu rompt cette définition de la liturgie. Avec l'« oblation du corps du Christ », la Lettre aux Hébreux conçoit la liturgie de façon totalement nouvelle, comme l'acte salutaire unique de Dieu lui-même.

Lorsqu'on essaie de comprendre et d'interpréter les plus anciens témoignages concernant les activités cultuelles de l'humanité, on reste toujours étonné en constatant à quel point le culte et les gestes liturgiques furent spontanément considérés comme une tâche à accomplir, tâche qui trouvait presque naturellement sa place à côté des autres activités nécessaires à la vie du groupe ou de la société : cette insertion «naturelle» de l'activité cultuelle dans la vie quotidienne allait tellement de soi qu'elle était presque envisagée sur le même plan que les autres 1. Ce constat somme toute banal pourrait recevoir confirmation dans la mesure où, trop souvent, notre liturgie catholique est de nos jours appréciée en fonction de critères purement fonctionnels, avec une tendance prédominante à la considérer comme une « expression de la vie» : on entend souvent parler d'une «belle» liturgie au sens de « réussie », avec toute l'ambiguïté que porte en lui ce type de jugement.

Il n'est peut-être pas inutile de déterminer de façon plus précise si la liturgie que nous célébrons doit être envisagée comme une oeuvre (opus)  que nous accomplissons, ou s'il ne s'agit pas d'un autre type de réalité ou d'activité. Dans le titre de cet article, nous avons proposé une alterna-tive : oeuvre ou action. On pourrait imaginer qu'il s'agit là d'une discus-sion byzantine et, pour tout dire, oiseuse quand on considère les grands problèmes ecclésiaux contemporains. Pourtant, nous espérons suggérer au lecteur qu'à travers une telle terminologie, c'est toute une compréhen-sion du mystère de la liturgie qui est en cause, et qu'en matière de culte — lequel est de nature essentiellement signifiante — le choix des mots pour le désigner est certainement révélateur et riche d'enseignements. Il s'agit avant tout de bien clarifier la nature même de l'acte cultuel ou liturgique, en prenant garde à ce que certains réflexes liés à notre sensibi-lité contemporaine, fort émoussée en ce domaine, ne nous fassent oublier quelques données fondamentales et originales de notre tradition liturgique. [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 7

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
L'acte liturgique - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger