Vie et altérité

Emmanuel HOUSSET
Vivre dans l'Espérance - n°127 Septembre - Octobre 1996 - Page n° 106

Michel Henry se propose d'expliciter le type de vérité propre au christianisme dans le cadre d'une philosophie de l'immanence. Mais on peut se demander si sa définition de la vie comme auto-affection peut convenir au Dieu trinitaire et à la compréhension chrétienne de la personne.La vie ne surgit-elle pas toujours d'une exposition à une altérité absolue?

Dire « Je suis le chemin et la vérité et la vie » (Jean 14,6), et faire ainsi de la vérité une personne, semble être aux antipodes de la pensée moderne qui fait de la vérité ce que je produis et non ce dont je témoigne. La rationalité moderne n'accepte du monde que ce qui entre dans ses catégories et du même coup elle oublie la vie comme perpétuel surgissement du nouveau, de l'inattendu. L'oubli de la vie dans l'appréhension de l'homme est en fait solidaire d'un oubli de la vérité. De même que l'idée de vie est inutile en biologie, l'idée de vérité disparaît peu à peu de la pratique scientifique qui ne devient plus qu'une technique théorique. Décrire, comme le fait Michel Henry, le type de vérité propre au christianisme, permet de réaffirmer la valeur du monde de la vie contre cette barbarie qui se donne les apparences de la rationalité et même de la moralité. Le rapport de l'homme à la vérité peut être décrit autrement que ne l'a fait la métaphysique classique et cela justement en explicitant la vérité que le Christ johannique dit « être ». Le projet de Michel Henry n'est ni historique, ni théologique, mais phénoménologique. En dénonçant à juste titre la misère de l'historicisme, il veut décrire la vérité du christianisme en elle-même et à partir d'elle-même en montrant comment le Christ se donne. S'il existe déjà de nombreuses recherches phénoménologiques qui laissent travailler en elles le mystère de la Révélation, l'entreprise de Michel Henry est autre puisqu'elle consiste à dévoiler directement la figure radicalement unique de l'ipséité propre au christianisme. Reste à savoir si le christianisme peut se laisser ainsi réduire. Sans reprendre les nombreux thèmes développés par l'auteur, dans un livre qui fera époque, on peut s'interroger sur le sens philosophique et théologique d'un tel projet. La détermination de la vie comme auto-affection permet-elle d'élu-cider la vérité unique du christianisme ? [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 2

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Vivre dans l'Espérance - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Vivre dans l'Espérance - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger