La Confession Sacrement difficile

N° 172 Mars - Avril 2004 - Page n° 115

Suzanne ECK Pour un bon usage de la sagesse de Maître Eckhart

Déroutant et original, Maître Eckhart n'est pas le marginal qu'en ont fait ses détracteurs. Fidèle à la tradition, mais une tradition vivante et ouverte à la culture, c'est dans l'inhabitation du Fils en nous qu'il fait de la vie spirituelle cette aventure qui est un appel inouï à la liberté et à la remise totale de soi à Dieu...

Le dominicain Maître Eckhart (1260-1328), un des plus grands théologiens du Moyen Âge, occupa deux fois la chaire réservée en Sorbonne aux théologiens étrangers, honneur rare ; il fut prieur conventuel, deux fois prieur provincial, puis chargé de superviser la formation des moniales et des béguines dans la province de Germanie, dont faisait partie l’Alsace ; on lui confia enfin la direction du Studium de Cologne, le plus important en Europe après la Sorbonne. Malgré tous ces signes de confiance et de reconnaissance, il connut la calomnie, un pénible procès diocésain à Cologne, après avoir été dénoncé par deux de ses frères, très peu recommandables, mais qui furent écoutés. Il fit appel au Pape, seul compétent pour juger un théologien dominicain, et dut comparaître en Avignon. En 1329, Jean XXII, qui voulait éviter un conflit avec l’évêque de Cologne, Prince Électeur de l’Empire, condamna un peu à regret un certain nombre de propositions tirées de ses oeuvres, tout en déclarant qu’Eckhart les avait désavouées avant sa mort (survenue en 1328).

Maître Eckhart éveillait la soif de Dieu parmi son auditoire de laïcs et de religieux, à qui il expliquait en langue populaire les merveilles de Dieu et son mystère, ce qui faisait le thème de ses cours en Sorbonne et à Cologne ; dans ces respectables universités, il enseignait comme il se devait, en latin, mais ses sermons allemands, difficiles mais très écoutés, enflammaient ses auditoires d’un grand désir d’union à Dieu. Mais c’était en contenant l’exaltation de ses béguines et autres partisanes d’une mystique échevelée, qu’il conduisait doucement sur les sentiers d’une vie spirituelle authentique, lucide et très dépouillée. Les paradoxes ne manquaient pas dans son enseignement, qui désirait instaurer non pas une foi nouvelle, mais une réflexion nouvelle sur celle-ci. Cela lui a donné une réputation de théologien (trop) audacieux et comme le dit Timothy Radcliffe, « souvent déroutant dans ses explorations du désert de la déité ». [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 19

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La Confession Sacrement difficile - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger