L’entrée du Christ à Jérusalem

N° 201 Janvier - Février 2009 - Page n° 7

R. P. Guy BEDOUELLE La "joyeuse entrée" du Christ dans le mystère pascal

éditorial

L’entrée du Christ à Jérusalem est rappelée, et même célébrée, dans la liturgie chrétienne, le dimanche des Rameaux, et devient le portail de la Semaine sainte, épousant en quelque sorte la construction des Évangiles. En effet, le mouvement de kénose et de résurrection y est inauguré, mais aussi accompli dans l’entrée et la sortie de Jérusalem.

La 1ère page, 7, est jointe. 

Texte

L’entrée messianique de Jésus à Jérusalem est attestée par les quatre évangélistes, suivie ou chez Jean, précédée, de l’épisode des vendeurs chassés du Temple. Après ces deux récits, Matthieu (21,1-11) relate des paraboles et le discours eschatologique de Jésus, jusqu’au chapitre 26. Marc (11, 1-11) adopte la même structure ; il est le seul à préciser à l’issue de l’entrée triomphale : « Il entra à Jérusalem dans le Temple » (v. 11). Luc (19, 28-38) termine son récit en mentionnant que « la multitude des disciples » reprend dans ses acclamations, après le Psaume 118, 26, une variante de la louange angélique à la naissance de Jésus, qu’il avait rapportée (2, 14): «Paix dans le ciel et gloire au plus haut des cieux ». Dans son Évangile, la lamentation et les pleurs de Jésus sur Jérusalem sont placés immédiatement après le récit de l’entrée (Luc 19, 41-44). Enfin, Jean (12, 12-16) cite explicitement, comme le fait Matthieu, le verset 9 du chapitre 9 de Zacharie : « Sois sans crainte, fille de Sion, voici que ton roi vient, monté sur un petit d’ânesse ».

 

  Le Christ, accompagné de ses disciples, part du Mont des Oliviers (Matthieu 21, 1 ; Marc 11, 1 ; Luc 19, 29), et la foule vient à sa rencontre, avec des chants de joie (Jean 12, 18). Il retourne à Béthanie selon Marc 11, 11, puis repart le lendemain à (p.7) la ville. C’est au Mont des Oliviers qu’il reviendra avec les apôtres, après avoir partagé la Cène (Luc 22, 39). Après sa condamnation à la crucifixion, il sort de la ville, entouré de la même foule qui l’acclamait si peu de temps auparavant, et elle le suit au son des lamentations des femmes (Luc 23, 27). Il apparaît enfin ressuscité, le soir de Pâques, à Jérusalem, au milieu des apôtres et de leurs compagnons, auxquels se sont joints les deux disciples qu’il a accompagnés sur leur route lorsqu’ils sortent de la ville jusqu’à Emmaüs (Luc 24, 33-35).

 

Ainsi, l’épisode triomphal n’est que la première d’une série de pérégrinations pour entrer et sortir de Jérusalem, nous donnant un premier indice de ce qu’il nous faut comprendre l’entrée messianique

L'entrée du Christ à Jérusalem qui est rappelée, et même célébrée le dimanche des Rameaux, devient le portail de la Semaine sainte, épousant en quelque sorte la construction des évangiles : le mouvement de kénose et de résurrection y est inauguré, mais aussi accompli dans l'entrée et la sortie de Jérusalem.

  Guy BEDOUELLE

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 30

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
L'entrée du Christ à Jérusalem (en pdf) - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger