Il est ressuscité

N° 39 Janvier - Février 1982 - Page n° 25

Peter SCHMIDT Fait historique et vérité théologique

Comment concilier que la Résurrection soit en même temps un fait « objectif » et une réalité que seule la foi « subjective » permet de reconnaître ? La Résurrection garde une priorité logique et ontologique sur la foi, et nous ne la découvrons que dans le témoignage baptismal et eucharistique de l'église apostolique où s'accomplissent les promesses de l'Alliance.

 

Racontant comment les Athéniens emmènent Paul à l'Aréopage, pour recevoir de ce « prédicateur de divinités étrangères » des informations plus précises sur cette religion nouvelle, Luc ajoute l'explication suivante : « C'était parce que Paul proclamait Jésus et la Résurrection » (Actes 17, 18).

L'expression « Jésus et la Résurrection » se présente ici comme un résumé de toute la prédication paulinienne. A considérer ses lettres, et surtout les évangiles tels qu'ils nous ont été transmis, cette manière de proposer les choses peut sembler, à première vue, rétrécir par trop les perspectives. Les passages traitant de la Résurrection n'occupent quantitativement que peu de place, tant dans les lettres de Paul que dans les récits des évangiles. Beaucoup d'autres choses que « Jésus et la Résurrection » sont l'objet de l'annonce, du kérygme de la Bonne Nouvelle ; celle-ci présente, en sa grande richesse, des facettes multiples, dont la Résurrection est bien le couronnement, mais non le point de départ ou le support.

Et pourtant, c'est bien la vérité : la Résurrection se trouve, du point de vue de l'histoire, à la base du kérygme concernant Jésus de Nazareth, reconnu désormais comme le Christ. Bien plus : la foi même en Jésus, Messie envoyé par Dieu, repose sur le fondement de la Résurrection. Sans doute, la foi dans le Christ n'est pas séparable de ce que les disciples ont vécu dans leurs contacts avec le Jésus terrestre ; elle en est le prolongement et la confirmation. Mais ce sont les événements entourant la Résurrection qui fondent, de manière décisive, leur confession de foi : Jésus est le Christ. Dès l'origine, la proclamation des disciples s'est concentrée dans la phrase-clef : Jésus, mis à mort par les autorités au pouvoir, a été ressuscité et exalté par Dieu, et c'est pour ce motif que nous vous le proclamons comme étant le Christ. Pour l'Église apostolique, le rôle décisif que Jésus remplit comme Christ-Messie de Dieu, n'apparaît dans toute sa clarté que dans la Résurrection. C'est précisément cet événement qui leur signifie que Dieu a [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

La revue papier est épuisée , seul l'achat de pdf est disponible

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Il est ressuscité - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger