La confirmation

N° 43 Septembre - Octobre 1982 - Page n° 2

R. P. Georges CHANTRAINE Un sacrement distinct du baptême

éditorial

L'église n'a pas « inventé » la confirmation, pas plus que le baptême. Elle les a organisés en vertu de son autorité reçue du Seigneur, mettant l'accent, dans l'un, sur l'union au Christ, dans l'autre, sur la plénitude de l'union à l'église.

 La première page, 2, est jointe

LE sacrement de la confirmation soulève bien des questions, qui ne passionnent pas toutes l'intérêt : quelle en est la « forme » ? quels en sont les effets ? quel en est le ministre ? à quel âge l'administrer ? — Mais d'abord : quel en est le fondement scripturaire ? C'est la question la plus épineuse.

 

On peut admettre, comme le fait le fr. J.-Ph. Revel [[Voir plus loin, dans ce cahier,  L'achèvement du baptême ..]] dans son article, qu'il n'y aurait pratiquement aucun fondement scripturaire à la confirmation, tout en professant qu'elle est bien un sacrement, l'un des sept que l'Église reconnaît comme tels. Serait-ce donc là de la part de l'Église abus de pouvoir, manque de soumission à la Parole divine ? Cette question, ou plutôt cette protestation, qui est celle de la Réforme, déborde, remarquons-le, le cas de ce seul sacrement : elle s'étend à l'ordre, à la pénitence, au mariage et à l'onction des malades, puisque, selon les Réformateurs, l'Écriture n'atteste pour aucun d'eux un signe lié à une parole de promesse, ce par quoi se reconnaît un sacrement.

 

11 faudrait cependant s'entendre. Pourquoi, dès lors, le « lavement des pieds » n'est-il pas reconnu comme sacrement ? Ne comporte-t-il pas, dans l'Évangile, un geste lié à une parole de promesse ?. — Parce que la protestation signalée joue, en réalité, contre la Tradition. Mais, en voulant la purifier, elle la suppose encore, plus qu'elle n'en avait l'intention. Aussi parait-elle peu logique avec le principe qu'elle a posé en refusant que soit (p.2)« inventé » un nouveau sacrement. Quant à nous, catholiques, nous ne reconnaissons pas davantage à l'Église le pouvoir d'inventer ou de créer des sacrements, mais celui de les organiser suivant l'intelligence que l'Esprit de son Epoux lui donne du mystère de Dieu et de l'homme.

 

...........

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 3

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La confirmation - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Sacrement de Dieu Esprit - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger