La femme, ou la ruse de Dieu - Claudel

Mme Corinne MARION
Né de la Vierge Marie - n°15 Janvier - Février 1978 - Page n° 45

Intégration

Que la femme ait un rôle éminent dans le salut, nul chré­tien n'en doute. Mais le propre de Claudel, c'est d'avoir expé­rimenté — puis dit — que ce privilège demeure même si la femme n'a rien d'une sainte femme. Car l'irruption de l'amour, même trop humain, peut seule ouvrir l'égoïsme du « mâle ».

La première page, 45, est jointe.

Comme tous les hommes, Mesa demande « Pourquoi la femme ? », et comme tous les hommes, il lui fait reproche de venir le « déran­ger ». Mais Ysé de répondre, « C'est pour cela que les femmes sont faites » (1). Ainsi aussi le salut passe-t-il par la femme.

 

 

HONORÉE ou vilipendée, adorée comme une idole ou méprisée,  convoitée, le plus souvent méconnue, la figure féminine révèle une ambiguïté qui lui semble inhérente, quelle que soit par ail­leurs l'honnêteté de sa vie. Paul Claudel (2) a su particulièrement mettre en œuvre cette ambivalence du personnage féminin : Ysé, Lâla, Marthe, Prouhèze, Lechy Elbernon, etc. Ces figures de femmes se déploient et manifestent cette ambiguïté fondamentale par laquelle, selon le poète, elles s'apparentent aussi bien à Marie, à l'âme humaine, à l'Eglise, à la Sagesse (3), sans pour autant jamais se débarrasser de cette connivence avec le péché, qui tare toute créature depuis que le mal est entré dans le (p.45) monde. Vision originale qui mérite qu'on s'y arrête. En effet, si chacun admet bien volontiers que la femme puisse jouer un rôle salutaire à l'égard de l'homme, être pour lui une compagne bienfaisante, c'est en apportant la restriction suivante : à condition bien entendu qu'il s'agisse d'une femme parfaite, ou presque : épouse fidèle, mère remplie d'abné­gation, etc., proche de l'idéal que propose l'Église en la personne de la Vierge Marie.

 

(1)Partage de Midi, éd. Pléiade, Gallimard, Théâtre, tome 1, p. 1003.

(2) Nous citerons, sauf exceptions mentionnées comme telles, d'après les deux volumes de théâtre, le volume de poésie et le volume de prose parus dans la collection de la Pléiade.

(3) Mémoires Improvisés, coll. « Idées », Paris, Gallimard, 1969, p. 63.

 

……

 

 

 

 


Revue papier

La revue papier est épuisée , seul l'achat de pdf est disponible

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Né de la Vierge Marie - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger