Barth et Balthasar

N° 215 Mai - Juin 2011 - Page n° 96

R. P. Guy BEDOUELLE Le manteau de l’ironie – Pour le 5e centenaire de l’Éloge de la Folie, d’Érasme

Écrit par Érasme en une semaine et publié en 1511, l’Éloge de la Folie n’a rien perdu de son piquant et de son actualité. Dénonçant la folie de ce monde, ce petit ouvrage joue sur le paradoxe chrétien qui reconnaît la vraie sagesse dans la folie de la Croix du Christ.

 

On appelle couramment Érasme (1469-1536), le « prince des humanistes » parce qu’il devint, par la profondeur de ses vues et la notoriété de ses travaux littéraires et bibliques, pendant près d’un demi-siècle, l’autorité de référence auprès de la classe cultivée. Par son abondante correspondance, largement éditée et traduite, il fut en contact avec tout ce que l’Europe comptait au XVIe siècle de savant ou d’important. On peut voir par ses dédicaces comment il fit hommage de ses ouvrages aux souverains, aux princes ou à ses collègues humanistes et entra en dialogue avec eux.

Sujet de l’Empereur romain germanique et son conseiller, Érasme peut être considéré comme un citoyen de  l’Europe. Né en Flandre, très bien accueilli en Angleterre où il conclut une exceptionnelle amitié avec Thomas More, respecté en France pour laquelle il n’avait pas tellement de goût, aimant l’Italie comme patrie de l’humanisme, ayant des disciples et des correspondants un peu dans tous les autres pays, c’est en Espagne que son infl uence fut sans doute la plus profonde, alors que, paradoxalement, il n’y mit jamais le pied. Modèle du courant évangélique et mystique, condamné par les théologiens, il inspira dans la péninsule ibérique un véritable mouvement de pensée, un érasmisme, alors que toute sa personnalité et sa sensibilité répugnaient à l’esprit d’école, renvoyant chacun à sa conscience et à sa liberté.

On peut aborder son oeuvre abondante et variée de plusieurs côtés. Il y a le conseiller du prince (l’Institution du Prince chrétien ou l’Enchiridion) ; le pédagogue dont les Colloques, petites comédies en latin destinées à faire apprendre la grammaire autant qu’un certain bon sens, ont été très appréciés durant plusieurs siècles ; l’adversaire de Luther dans la querelle du libre arbitre ; enfi n et surtout le bibliste, traducteur, annotateur et commentateur de l’Écriture sainte, construisant à partir de ses Préfaces au Nouveau Testament une véritable « philosophie du Christ ». [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 28

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Barth-Balthasar (en pdf) - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger