La grâce du catéchisme

N° 262 Mars - Juin 2019 - Page n° 141

M. André POLTI Catéchèse et handicap mental

Depuis plusieurs décennies, l'Église insiste sur la nécessité de donner plein accès à la vie sacramentelle aux personnes en situation de handicap mental et de les catéchiser, car ces personnes, qui "sont l'objet d'un amour de prédilection de la part du Seigneur", peuvent avoir une vie spirituelle aussi profonde que les autres, même si ceci ne paraît pas de prime abord. Il faut pour cela mettre en oeuvre une pédagogie adaptée, fondée sur les sens et l'émotion plus que sur l’intellect, nécessitant des moyens plus importants que la catéchèse ordinaire. Il faut aussi et surtout le faire savoir à leurs familles.

 

Catéchiser des personnes en situation de handicap mental ou psychique, qu’ils soient enfants ou adultes, les conduire vers les sacrements de l’Église (baptême, eucharistie, confirmation, réconciliation), n’a pas toujours été considéré comme une chose naturelle. Même maintenant, certains parents s’y refusent, soit parce qu’ils croient que cela n’est pas possible, que leur enfant n’est pas en mesure de comprendre, soit parce qu’ils ne trouvent pas de solution adaptée au sein de leur paroisse. C’est sans doute méconnaître que Dieu nous appelle tous, qui que nous soyons et quelle que soit notre situation, à entrer dans son Royaume, qu’Il donne à chacun par son Esprit les moyens d’accueillir sa Parole même si cela passe par des voies que nous avons parfois du mal à discerner, et que c’est à chacun qu’Il offre d’entrer et de progresser dans sa Vie par le biais des sacrements.

Qu’en dit l’Église ?

Depuis plusieurs décennies, la position de l’Église est pourtant claire sur ce sujet. Le Directoire général pour la catéchèse précise :

189. Pour toute communauté chrétienne, les handicapés physiques et mentaux, ceux qui souffrent, et parmi eux surtout les enfants, sont l’objet d’un amour de prédilection de la part du Seigneur. De nos jours, grâce à une plus grande prise de conscience dans la société et dans l’Église et grâce aux progrès indéniables de la pédagogie spécialisée, la famille et d’autres lieux de formation sont à même de donner à ces personnes une catéchèse adaptée à laquelle elles ont droit parce que baptisées ; et celles qui ne sont pas baptisées y ont droit également parce qu’appelées au Salut. L’amour du Père pour ces fils plus faibles et la présence constante de Jésus et de son Esprit, confirment que toute personne est capable, malgré ses limites, de grandir en sainteté. 

Et les papes n’ont cessé d’insister sur la nécessité de se tourner vers ces enfants aimés de Dieu.

Jean-Paul II, dans son homélie pour le Jubilé des porteurs de handicap, le 3 décembre 2000, soulignait que l’Église, famille de Dieu, veut être une maison accueillante pour les familles avec des personnes handicapées. [...] 

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
19.59 2.10 20.00 Stock: 96

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La grâce du catéchisme - pdf 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier
La grâce du catéchisme - pdf 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier