L'exégèse canonique

N° 265 Septembre - Octobre 2019 - Page n° 109

Arie FOLGER Un incroyable voyage

Dans une préface au volume italien Ebrei et christiani, le rabbin Arie Folger revient sur son débat avec le pape émérite Benoît XVI à propos de l’essai Les dons et l’appel sans repentir et réfléchit aux conditions du dialogue judéo-chrétien ». 

 

Un peu avant la réunion semestrielle du Comité permanentde la Conférence des rabbins d’Europe, le Grand rabbin Pinchas Goldschmidt, président de la Conférence, me demanda si j’étais disposé à piloter une commission qui devait, à l’occasion du 50e anniversaire du concile Vatican II, préparer une réponse à Nostra Aetate, n. 4.  Je n’avais pas alors la moindre idée qu’à la suite d’un document qui n’existait pas encore, je devrais avoir un dialogue public par écrit d’abord contre, puis avec le pape émérite, que j’aurais rencontré le pape actuel en personne et que j’aurais connu personnellement le pape émérite. Il était encore moins croyable qu’une correspondance serait échangée entre nous, qui devait susciter un intérêt international et que mon humble personne serait mentionnée dans des revues catholiques de théologie.

Et c’est bien, en fait, ce qui est arrivé. L’intérêt pour ce dialogue est grand, ce qui prouve qu’au XXIe siècle les hommes non seulement sont intéressés au dialogue interreligieux, mais qu’ils trouvent même de l’intérêt à la théologie.

À partir des nombreuses conférences de presse dans des langues diverses qui ont eu lieu, on peut dire que le document des rabbins Entre Jérusalem et Rome a été un plein succès qui restera dans les annales de l’histoire1. C’est le premier document de ce genre rédigé par des Juifs orthodoxes2, et signé non  par des rabbins à titre personnel, mais par des organisations internationales importantes : la Conférence des Rabbins d’Europe (CER), le Conseil rabbinique
d’Amérique (RCA) et le Grand Rabbinat de l’État d’Israël.

Tout aussi grand fut l’intérêt que suscita l’échange de correspondance qui a eu pour origine la publication par Joseph Ratzinger‑Benoît XVI d’un écrit sur Les dons et l’appel sans repentir3. Dans cet écrit le pape émérite essaie d’éclairer ce qui, à mon point de vue d’observateur extérieur, me semble pouvoir être défini comme le lieu de tension entre la fidélité à sa tradition propre, en particulier à la voie catholique du salut d’une part et d’autre part l’ouverture au sens de l’alliance irrévocable et permanente de Dieu avec le peuple d’Israël. [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1 Ce texte a été publié dans le volume Joseph Ratzinger-Benoît XVI, L’alliance irrévocable, collection Communio, Parole et Silence, 2019, pp.269-280 (NdE).

2 Le judaïsme orthodoxe, auquel appartient le rabbin Folger, est un des principaux courants du judaïsme moderne, avec le judaïsme conservateur (ou Massorti), le judaïsme réformé, le judaïsme libéral et le reconstructionnisme (NdE).

3 L’alliance irrévocable, op. cit., pp. 21-44. La version française de ce texte a d’abord  été publiée dans le numéro 259 de Communio, septembre-octobre 2018, pp. 123-145. 

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
13.71 2.10 14.00 Stock: 90

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
l'exégèse canonique - pdf 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier