Les frontières

N° 266 Novembre - Décembre 2019 - Page n° 67

Pr. Etienne FRANÇOIS L’Europe et ses frontières −De la réalité historique aux défis contemporains

Après avoir montré que l’histoire et l’identité de l'Europe sont inséparables de ses frontières intérieures et extérieures, l’auteur déconstruit l’idéal d’une Europe sans frontières − avantageuse pour certains mais pas pour tous ! Cependant il affirme que le défi le plus important qui se pose aujourd’hui à l’Union Européenne n’est pas d’assurer une meilleure protection de ses frontières extérieures, mais de définir une politique d’immigration commune et réfléchie. Enfin il plaide en faveur d’une politique extérieure de l’Union Européenne qui assume davantage ses responsabilités à l’égard du monde et se fonde sur un partenariat plus équilibré avec les autres continents, à commencer par l’Afrique.

 

Depuis l’arrivée massive dans l’été 2015 de migrants syriaques, irakiens ou afghans en Europe, leur errance en Europe centrale et finalement leur accueil par l’Allemagne à l’initiative en dernière instance de la chancelière Angela Merkel, la question d’un contrôle renforcé des frontières européennes occupe une place de premier plan. Passionnément controversée, elle est débattue aussi bien par les opinions publiques que les media, les partis politiques, les parlements et les gouvernements. Au niveau national, bien sûr, ainsi que l’a montré récemment la crise italienne ou encore actuellement la situation catastrophique des camps de réfugiés de l’île de Lesbos en Grèce. Mais également au niveau européen avec les débats toujours non résolus autour d’une politique européenne de l’asile et de l’immigration, et enfin aussi au niveau mondial – à preuve les prises de position du pape François dès son élection ou encore le pacte mondial sur les migrations formellement adopté le 19 décembre 2018 par l’Assemblée générale des Nations Unies.

Pourquoi la question des frontières est-elle devenue si importante et pour beaucoup quasi existentielle ? Quels sont les rapports entre l’Europe (au sens large du terme), l’Union Européenne (en tant que superstructure politique de nombre de pays européens) et les frontières ? Pour mieux comprendre quels sont les enjeux et pourquoi ils ont une telle surdétermination émotionnelle, une première étape s’impose, à savoir l’analyse des frontières comme matrices de l’Europe, analyse qui reprendra en compte la formule selon laquelle « L’histoire de l’Europe est celle de ses frontières » par laquelle l’historien franco-polonais Krzysztof Pomian a commencé son livre L’Europe et ses nations, un livre paru en 1990, au lendemain même de la chute du mur de Berlin et de l’implosion du bloc soviétique − et par ailleurs toujours actuel, car particulièrement lucide et pertinent1. La seconde étape consistera à comprendre pourquoi, surtout après 1989, s’est imposé l’idéal d’une Europe sans frontières et quelles en ont été les conséquences. Une troisième partie abordera enfin la question des frontières extérieures de l’Europe et celle du défi qu’elle représente pour l’Union Européenne. [...]
 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
13.71 2.10 14.00 Stock: 59

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Les frontières - pdf 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier