Les frontières

N° 266 Novembre - Décembre 2019 - Page n° 110

R. P. Thierry-Dominique HUMBRECHT Abus de pouvoir dans l’Église, cléricalisme et déviations de l’obéissance

Le cléricalisme est un terme excessivement employé pour désigner les abus de pouvoir dans l’Église. Il peut atteindre aussi bien les laïcs que les clercs. Il faut désormais affronter toutes sortes d’abus de pouvoir, dont les abus sexuels sont une partie plutôt que le tout. Dans la société civile et donc hélas parfois dans l’Église, nombre d’abus doivent être nommés et analysés pour être évités ou régulés. Le premier d’entre eux est la capacité pour toute institution de couvrir ses propres dysfonctionnements, sans considération suffisante des victimes. La promotion de la justice passe par la recherche de la vérité et le courage de la mettre en œuvre

 

Comme celle qui fut nommée le soir de son agonie « la cathédrale du monde », la toiture de l’Église est depuis quelque temps la proie des flammes, devant un public médusé, entre étudiants en prière et touristes en bateaux-mouches, devant le monde entier enfin, happé par les images de la flèche se brisant, sans qu’il paraisse possible d’éteindre le sinistre. Les pompiers luttent toute la nuit. Ces professionnels qui défient la peur et le danger l’emportent au petit matin, mais il faut chercher les causes du désastre, ses conséquences, puis restaurer. Ce sera long.

La toiture carbonisée de plomb et de bois ancien n’est pas l’Église elle-même. L’incendie qui a ravagé certaines instances d’autorité n’atteint ni son identité sacramentelle – la dispensation de la grâce du Christ – ni donc sa structure hiérarchique – nécessaire aux sacrements –, mais elle a entamé le crédit porté aux personnes qui représentent cette autorité, ainsi qu’à l’honnêteté de leurs discours.

Le crédit entamé résulte surtout des scandales d’abus sexuels, mais il atteint maintenant certains abus de pouvoir, que l’on se plaît à nommer cléricalisme, non sans un certain flou conceptuel. À tel point que les abus de pouvoir pourraient devenir, dans l’Église comme dans la société, un sujet d’investigation majeur des décennies à venir. Ce discrédit en extension doit être affronté, pour mettre quelques mots sur des réalités ambivalentes qui sont aussi, au-delà du désordre comportemental, théologiquement impensées et parfois même avouées. Il convient d’analyser la structuration de l’un et l’autre abus, ainsi que les nuances du terme cléricalisme, ses impropriétés et ses concrétisations. Dans la pratique, différentes déviations de l’autorité et de l’obéissance se montrent les causes de ces abus. Elles aussi demeurent trop peu thématisées. [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
13.71 2.10 14.00 Stock: 59

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Les frontières - pdf 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier