La beauté comme inchoation de la gloire

L'inchoation (du latin chrétien inchoatio), sert à nommer un commencement nouveau dans le temps, qui ne finira pas avec le temps, le « déjà là et pas encore » vécu dans la vie de la grâce, qui inaugure la vie éternelle. En faisant du beau un transcendantal, Balthasar voit dans la beauté une « inchoation de la gloire », une promesse déjà tenue tout en demeurant promesse, un appel de l'infini au coeur du fini.

 

L’un des chants les plus grandioses de la poésie française, « Ce que dit la bouche d’ombre », fait s’achever les Contemplations par le mot de « commencement », si l’on excepte l’envoi final de Victor Hugo à sa fille disparue. Ce poème, fortement gnostique comme l’ensemble du recueil, fait renaître le thème ancien, patristique, de l’apocatastase, de l’ultime réconciliation universelle, lequel n’est pas étranger, à titre de question, à Hans Urs von Balthasar.

Tout sera dit. Le mal expirera, les larmes
Tariront ; plus de fers, plus de deuils, plus d’alarmes ;
L’affreux gouffre inclément
Cessera d’être sourd et bégaiera : Qu’entends-je ?
Les douleurs finiront dans toute l’ombre : un ange
Criera : Commencement !

Quand tout sera dit, une parole absolument neuve, et vers laquelle pourtant le monde tout entier tendait, surgira, et un dialogue inouï sera possible quand la lourde ténèbre du mal, enfermée dans le silence de sa chute, cessera d’être sourde et muette. Balthasar ne s’autorise ce type de visions que par personnes interposées, et en sa propre parole prend plutôt les choses à rebours, en se demandant ce qui commence ici et maintenant de la gloire éternelle. Au lieu de
« commencement », il dit « inchoation ». Ce mot ne revient pas très souvent sous sa plume, mais il y va en lui d’un poids décisif, doublement décisif, et c’est ce poids qu’il s’agit, dans ce qui va suivre, de laisser descendre en nous afin, s’il se peut, qu’il nous entraîne vers où, depuis toujours, il se porte. [...]

 
Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

La revue papier est épuisée , seul l'achat de pdf est disponible

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Hans Urs von BALTHASAR : Théologie et culture - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Le "phénomène du Christ" selon Hans Urs von Balthasar Jean-Luc MARION - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger