Dieu le Père

N° 140 Novembre - Février 1998 - Page n° 33

R. P. Yves SIMOENS Le Seigneur d’Israël et le Père de Jésus-Christ

La révélation biblique de Dieu comme Père se situe dans le cadre de l'apocalyptique qui articule l'espérance des martyrs en la résurrection à l'origine de tout en Dieu seul. Cette structure de foi s'accomplit dans le Fils qui vient du Père et retourne à Lui, mais aussi dans le croyant qui participe à la filiation du Verbe comme à l'amour paternel dont tout procède et où tout culmine.

La réflexion récente sur le Christ privilégie, comme point de départ, l’événement de la mort de Jésus. Elle s’appuie donc surtout sur la fin de Jésus, dans la ligne de l’eschatologie. De là aussi procède prioritairement l’approfondissement du rapport qu’entretient le Fils avec le Père. Cette mort d’amour du Fils révèle sa relation constitutive au Père. Le Fils se dessaisit de sa vie au profit des siens dans une totale confiance au Père. Le Père abdique ainsi toute omnipotence que les humains sont toujours tentés de lui attribuer. À partir de cette mort, il est possible d’en déployer les implications plus positives dans deux directions qui ne s’excluent point, mais qui insistent pourtant sur des réalités différentes. La théologie de la croix peut s’épanouir en théologie de la gloire. La mort du Fils est entrée dans la vie en plénitude. Dans ce cas, c’est la dimension de la résurrection qui prend son essor. Mais la théologie de la croix peut également se  prolonger en théologie de l’Esprit. Selon saint Jean en effet, dans l’acte même où il meurt, Jésus « livre l’Esprit » (Jean 19, 30). Dans cette perspective, l’Église revêt encore plus d’importance comme corps du Christ animé par sa vie de Ressuscité.

Ces grandes orientations pâtissent cependant d’un manque essentiel  : la prise en compte de l’origine. Comment trouver au terme ce qui ne serait pas présent dès le début ? Surtout en matière de réflexion sur le Père, cette lacune est déjà comblée par les quatre évangiles dans leur insistance commune sur l’origine spécifique de Jésus. De même que la fin de sa vie n’est pas réductible à sa mort ni à sa mise au tombeau, le commencement de son existence ne peut être envisagé comme le fruit d’une union conjugale. Or cette corrélation ne caractérise pas que lui et se trouve ancrée dans les traditions de l’Ancien Testament. [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
15.67 2.10 16.00 Stock: 12

*Hors frais de port s'élevant entre 4 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Dieu le Père Gratuit pour tout le monde Télécharger
Communauté et société à la lumière de lafoi trinitaire et des hérésies antitrinitaires - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Dieu le Père - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger