L’apologétique

N° 231 Janvier - Avril 2014 - Page n° 159

Isabelle SAINT-MARTIN Art et apologétique en débats – Expériences des XIXe et XXe siècles

« Les peintres font autant pour la religion par leurs tableaux que les orateurs par  leur éloquence ». Ces mots de Basile de Césarée encore souvent cités au XIXe et au début du XXe siècle peuvent paraître peu compatibles avec la liberté de la création et le statut de l’artiste dans le monde contemporain. Évoquer quelques expériences d’apologétique par l’art au cours des deux derniers siècles permet de préciser les divers modes d’interprétation d’une telle mission ainsi que ses enjeux et limites.

 

«Les peintres font autant pour la religion par leurs tableaux que les orateurs par leur éloquence ». Cités encore à l’orée du XIXe siècle par Chateaubriand1, ces mots de Basile de Césarée (Homélie XX) sont repris,  quoiqu’avec quelques nuances, dans l’ouvrage du dominicain Sertillanges, Art et apologétique2 en 1909 comme dans la synthèse sur L’Art chrétien en France au XXe siècle3 de Maurice Brillant, en 1927, très inspiré par les oeuvres de Maurice Denis. Ce postulat présenté, comme un constat  d’évidence, s’inscrit dans une longue chaîne de références dont la portée est ainsi sensible jusque dans la première moitié du XXe siècle et encore au-delà dans certains écrits du magistère de l’Église. Pourtant le statut de l’art et de l’artiste, tel qu’il s’est progressivement affirmé au cours des siècles, paraît, dans la pensée de la modernité, étroitement lié à une absolue liberté qu’aucune contrainte ne pourrait

 

limiter. Aussi les connotations négatives souvent attachées au terme « apologétique » dans le langage courant entrent-elles tout particulièrement en contradiction avec la libre expression de la créativité artistique. C’est en réaction à la notion d’art pour l’art que se sont cependant développés, dans les deux derniers siècles, des groupements d’artistes unis par un but explicitement apologétique. [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1. CHATEAUBRIAND, Génie du christianisme, Lyon, Ballanche, 1804, t. V, ch. III, p. 14.

2. A. D. SERTILLANGES, Art et apologétique, Paris, Bloud, 1909, p. 94.

3. M. BRILLANT, L’Art chrétien en France au XXe siècle, Paris, Bloud et Gay, 1927, pp. 19-20.

 

 

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
17.63 2.10 18.00 Stock: 38

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
L'Apologétique (en pdf téléchargeable) 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier