Les chrétiens et le politique

N° 6 Juillet - Aout 1976 - Page n° 9

Sergio COTTA Similitudes et dissemblances

Politique et religion offrent des caractères d'analogie contrastée. C'est ce qui doit être admis pour qu'apparaisse la nouveauté « apolitique » du christianisme.

 

 

 

 

Dans l'exposé qui va suivre* je me propose uniquement de dégager les termes essentiels en lesquels se pose le problème général du rapport entre religion et politique. Je ne m'occuperai donc pas des prescriptions religieuses en matière de politique ni des prescriptions poli­tiques en matière de religion. De même, je laisserai de côté les systématisations — théoriques ou pratiques, juridiques ou politiques — des relations entre Eglise et Etat (entre les différents types d'Eglises et d'Etats), qui ont été proposées ou établies au cours de l'histoire. L'examen de ces questions est sans doute très important, mais se situe en aval du problème qui m'intéresse ici et qui concerne le rapport de fond entre religion et politique.

Ceci n'implique nullement une pure confrontation d'idées ou concepts abstraits. Religion et politique, en effet, sont en tout premier lieu des mani­festations typiques de l'existence humaine, ayant des caractères propres. Elles sont des formes (Gestalten, structures) phénoménales en lesquelles l'existence se détermine. C'est par l'analyse de leurs caractères propres, dans l'optique d'une phénoménologie structurelle, qu'il est possible d'en dégager le rapport réel sans tomber dans un formalisme conceptuel. D'autre part, l'analyse phénomé­nologique, étant préalable à tout jugement de valeur, nous évite deux autres risques : celui de déterminer le rapport religion-politique en termes pure­ment normatifs, et celui d'en donner une image soit subjective soit faussée par les diaphragmes ou les préjugés des idéologies courantes.

Je n'esquisserai ici que les éléments essentiels de cette phénoménologie struc­turelle. Elle s'articulera en deux parties : l'analyse du rapport statique et celle du rapport dynamique ou sériel entre religion et politique. Ces deux analyses se complètent, ainsi qu'on le verra par la suite. Commençons par développer la première. [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


* Rapport présenté en français au XVIe Colloque international de philosophie politique (Bruxelles, juillet 1974), sous le titre : « La menace du chaos (A propos du rapport entre religion et politique) ».

 

 

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 11

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Les chrétiens et le politique - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger