La grâce en mouvement

R. P. Guy BEDOUELLE
La Sainteté aujourd'hui - n°162 Septembre - Décembre 2002 - Page n° 115

Le mystère de la sainteté attire le cinéma depuis le début de son histoire, mais lui échappe le plus souvent. Les vies du Christ, de François d'Assise et de Jeanne d'Arc ont été souvent traitées et même maltraitées, mais certains cinéastes ont réussi à en faire percevoir la beauté. Les œuvres de fiction laissent un champ plus large pour faire surgir des figures de sainteté qui témoignent de la nostalgie du spectateur de n'être pas saint soi-même.

S’il est un art, le cinéma est universel, comme la sainteté, et doit par conséquent s’en préoccuper. Ce qu’il n’a cessé de faire, attiré par ce charme indescriptible, et surtout insaisissable comme le vent et l’esprit, qui se dégage de certains êtres du passé et du présent. S’il y a réussi parfois, c’est, parce qu’à côté de la lourdeur de ses moyens, techniques, financiers, humains, il est un art du mouvement, traversé d’ellipses.

Mais de quelle sainteté s’agit-il ? Certes, la sainteté attestée, canonisée, celle du catholicisme, est bien présente et le génie de certains cinéastes permet, au travers d’un récit connu, dont l’historicité est plus ou moins respectée, d’en percevoir le scintillement. Mais, comme le cinéma, ainsi que la littérature, est avant tout oeuvre d’imagination, c’est à travers le récit inventé qu’apparaîtra, au détour d’une fiction, et au-delà de toute référence confessionnelle et même religieuse, le rayonnement de l’innocence et l’évidence du bien. [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
14.69€ 2.10% 15.00€ 14

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La Sainteté aujourd'hui - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger