La recherche fondamentale a-t-elle un sens ?

Laurent LAFFORGUE
L'idée d'Université - n°225 Janvier - Février 2013 - Page n° 27

La recherche fondamentale a-t-elle un sens ? La quête de la vérité est au centre et surtout « au cœur » de la recherche. Plus le chercheur avance dans sa quête, plus la complexité du réel épaissit la nuit inextricable des savoirs et le mène là où il n’aurait pas choisi d’aller. Au-delà de la nuit du doute, ce rude chemin de la recherche a quelque chose à voir avec la foi en Dieu Créateur de toutes choses.


Nous autres chercheurs et universitaires qui avons consacré notre vie à l’étude, à l’approfondissement et à la transmission de la connaissance, sommes habitués à penser que nos travaux possèdent une valeur spéciale. Sans oser le dire trop ouvertement, nous croyons la plupart du temps que notre métier de chercheur ou d’universitaire est plus qu’un métier ordinaire. Nous sommes confortés dans la bonne idée que nous avons de ce que nous faisons par tout un milieu auquel nous appartenons, un milieu qui communie dans une sorte de culte de la science, de la connaissance et de l’intelligence. Ce culte de la science comprend celui d’un certain nombre de figures historiques devenues légendaires qui ont illustré de façon particulièrement impressionnante la quête multiséculaire du savoir. 

Notre fierté et notre confiance en nous-mêmes se trouvent cependant blessées quand nous nous apercevons que la plupart des personnes étrangères au milieu universitaire manifestent, par des paroles ou par un comportement dédaigneux, qu’elles ne reconnaissent pas à nos savoirs une très grande valeur, en tout cas qu’elles ne considèrent pas du tout la recherche de connaissance comme nécessaire pour bien vivre. Au contraire, nombreuses sont les personnes extérieures au milieu universitaire pour qui la vie académique, c’est-à-dire la vie vouée au service des savoirs, n’est pas la vraie vie. [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


* L’Université Notre-Dame (Indiana, États-Unis) a décerné le titre de docteur honoris causa à Laurent Lafforgue, professeur permanent de l’IHÉS, le 22 mai 2011. À cette occasion, il a donné une conférence publique que la revue Communio est heureuse de publier ici avec l’aimable autorisation de son auteur.


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 38

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
L'idée d'Université (en pdf) Gratuit pour tout le monde Télécharger