L'acte liturgique

N° 108 Juillet - Aout 1993*

Editorial : Jean-Robert Armogathe : Sauver le rituel

Le rituel, c'est-à-dire les gestes, les symboles et les paroles dont nous héritons de l'acte fondateur du Christ lui-même, a une triple dimension : catholique, christologique, ecclésiologique. Il importe de rendre au rituel sa consistance d'origine : la mise en ordre des éléments nécessaires pour rendre sensible le mystère.

Questions

Daniel Bourgeois : La liturgie : oeuvre ou action ?

Dans l'Ancien Testament, la liturgie peut être considérée comme une oeuvre : oeuvre des hommes, qui manifeste la séparation fondamentale du Créateur et de la créature. L'incarnation du Fils de Dieu rompt cette définition de la liturgie. Avec Po oblation du corps du Christ », la Lettre aux Hébreux conçoit la liturgie de façon totalement nouvelle, comme l'acte salutaire unique de Dieu lui-même.

Hanna-Barbara Gerl : « Mangez l'agneau en toute hâte. » La liturgie chrétienne comme anti-extase

La messe paraît ennuyeuse à certains ? Cela correspond à sa nature : alors que, pour les autres religions, la liturgie est une manière de se mettre en transe, une technique de l'extase, la liturgie chrétienne invite plutôt à la sobriété. La messe n'est pas une expérience d'excitation. Il faut donc faire l'éloge du recueillement et de la lucidité —mais non nécessairement de l'ennui !

Stanislaw Grygiel : L'existence liturgique, ou le propre de l'homme

Toute liturgie a pour but de permettre une rencontre personnelle entre les hommes. La liturgie chrétienne, dans l'acte où elle réalise le don du Christ, sert donc l'humanité de l'homme. Elle lui offre son vrai centre.

Faits et arguments

Philippe Barbarin : « Ceci est mon corps livré pour vous »

Pour le prêtre, élever dans ses mains le corps livré, c'est aussi montrer et livrer le sien propre. Quant à ceux qui participent à l'eucharistie, ces mots ne les engagent pas moins, en tous les lieux essentiels où leurs corps se donnent pour la vie du monde. Et, à chaque fois, celui qui (se) donne reçoit autant, sinon plus, que celui à qui il (se) donne.

Patrick Le Gal : La liturgie en acte dans les mosaïques de Ravenne

Les mosaïques de Ravenne offrent une représentation dramatique de la liturgie : l'Exode figure la marche du peuple nouveau vers le Royaume ; les théophanies en rythment le mouvement ; le sacerdoce baptismal en est le moteur, par lequel nous sommes déjà unis à la liturgie céleste.

Michel Teheux : Faire jouer Dieu

Une étude technique du statut dramatique de la parole dans les prières d'assem-blée. A partir d'un manque initialement reconnu, un discours de salut se constitue : nous entrons dans le jeu en faisant jouer Dieu. La confession de foi s'y élabore : elle se réapproprie l'action de Dieu, dans un récit où se raconte l'Alliance.

Dossier : « Homme et femme, il les créa » (suite)

Jean-Pierre Batut : La sexualité, le célibat et la résurrection

Dans la virginité et le célibat pour le Royaume, il en va de la foi chrétienne tout court, en tant que celle-ci a pour centre la résurrection et le nouveau rapport à Dieu qu'elle implique. Il en va aussi, bien sûr, du mariage : l'enjeu de la relation entre l'homme et la femme est d'incarner la relation Christ-Église dans le dyna-misme de la vie incorruptible.

Signet

Mgr Claude Dagens : Des temps nouveaux pour l'évangélisation

Dans une conférence donnée à la cathédrale de Périgueux à l'occasion du début de son synode diocésain, Mgr Dagens analyse la situation nouvelle et ambiguë du christianisme dans notre société et esquisse un programme d'engagements nou-veaux pour évangéliser cette société en quête de finalités.

Sauver le rituel

Jean-Robert Armogathe

« Quelle supercherie si le rite ne veut rien dire ! . J.H. Newmann, Difficulties, Londres, 1987, t. I, p. 216.

La réflexion liturgique est laissée d'ordinaire aux historiens ou aux sociolinguistes ; on s'expose à parler de ce qu'on a fait, ou bien de ce qu'on a dit. Mais jamais de ce qu'il faut dire, et des raisons de le dire. En revenant à l'acte liturgique comme à l'action d'un sujet, je voudrais atteindre le coeur de la liturgie, ce qui lui donne son nom : une action. Il s'agit bien d'un acte, et non pas de l'actio au sens technique du terme (« ce qui est fait », par opposition à « ce qui est dit »). En d'autres termes, il s'agit du rituel. Le taire, l'omettre, en différer la lecture nous expose à ce que nous constatons aujourd'hui : une grande fermentation liturgique, où l'on ne sait plus pourquoi on fait et, bientôt, ce, que l'on fait. Plus de quinze ans d'expérience dans des circonstances pastorales très diverses m'ont rendu le témoin (et parfois l'acteur) de centaines de liturgies ou paraliturgies souvent étranges, parfois réussies, dans un éprouvant désert conceptuel. Une liturgie, c'est un ensemble de rites, c'est un déroulement ordonné, un rituel : la célébration juive de la Pâque s'appelle seder, c'est-à-dire «ordre ». Lorsqu'on oublie cela, on peut «faire la fête » ou occuper une communauté : on ne célèbre pas un acte religieux.

Je voudrais d'abord définir les mots. Il s'agit de liturgie: la messe, sans doute, mais aussi les autres sacrements et les célébrations parasacramen-telles (funérailles, chemin de croix, prières publiques, heure sainte...) ; le sujet est le célébrant « principal », mais aussi tous les participants à l'ac-tion. Enfin, si j'étudie surtout la liturgie catholique latine, je reste convaincu de l'importance de notre propos pour une recherche oecuménique, à partir des Églises catholiques d'Orient. La crise liturgique [...]

 

Pour lire la suite de cet éditorial, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Dossier : « Homme et femme, il les créa » (suite)

Jean-Pierre Batut : La sexualité, le célibat et la résurrection

Dans la virginité et le célibat pour le Royaume, il en va de la foi chrétienne tout court, en tant que celle-ci a pour centre la résurrection et le nouveau rapport à Dieu qu'elle implique. Il en va aussi, bien sûr, du mariage : l'enjeu de la relation entre l'homme et la femme est d'incarner la relation Christ-Église dans le dyna-misme de la vie incorruptible.

Signet

Mgr Claude Dagens : Des temps nouveaux pour l'évangélisation

Dans une conférence donnée à la cathédrale de Périgueux à l'occasion du début de son synode diocésain, Mgr Dagens analyse la situation nouvelle et ambiguë du christianisme dans notre société et esquisse un programme d'engagements nou-veaux pour évangéliser cette société en quête de finalités.


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 10

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
L'acte liturgique - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger