Après la mort

N° 29 Mai - Juin 1980 - Page n° 82

Jean LÉONARD Oser enseigner la foi (1)

La catéchèse doit enseigner l'insondable mystère du Christ de façon complète et systématique, en dépassant les fausses oppositions comme celle de la « vie » et de la connaissance. Tel est, parmi d'autres possibles, le point de vue retenu ici dans Catechesi tradendae.

La première page, 82, est jointe.

L’amour du Christ qui surpasse toute connaissance

Personne dans l'Église ne devrait s'adonner à la catéchèse s'il ne consent d'abord à se laisser introduire et inclure par l'Esprit Saint dans le mystère trinitaire du Christ mort et ressuscité. C'est en effet le propre du mystère que de nous englober de telle façon que jamais nous ne puissions le surplomber. Il nous est donné, par pure grâce, dans la foi, d'être portés avec toute la création par le Christ sauveur, crucifié « pour nous » en ce sens que sur la croix, en vertu de sa. qualité de Fils de Dieu, il s'est substitué à nous en prenant sur lui notre péché et celui du monde. Attirés à lui par le Père (Jean 6, 44) et guidés par l'Esprit (ibid. 16, 13), nous pouvons le suivre et nous enfoncer, pour ainsi dire, en lui, mais non sans constater que plus le mystère s'offre et se dévoile à nous, plus il nous déborde de toutes parts.

Dés le début de Catechesi tradendae (C.T.), Jean-Paul II nous avertit que la vie chrétienne consiste à suivre le Christ et que la catéchèse n'a d'autre objet que le mystère du Christ et son amour qui surpasse toute connaissance (C.T., 5). De telle sorte que l'activité catéchétique n'est possible que par le séjour permanent dans ce mystère. Ce séjour n'est pas un premier temps qui s'imposerait comme un stage après lequel on pourrait courir sans plus aux techniques catéchétiques et aux organigrammes pastoraux. Et la voie qu'est le Christ ne s'efface pas sous le sable qu'y accumule le vent de nos activités. Il nous faut sans cesse la reprendre, car on n'a jamais le Christ derrière soi et «c'est seulement dans une profonde communion avec lui que les catéchistes trouveront lumière et force pour un renouveau authentique et souhaitable de la catéchèse » (C.T., 9).

Ce qui est vrai pour le catéchiste l'est d'ailleurs tout autant pour le catéchisé. En effet, c'est dans la foi acquise (C.T., 18 s.) que tous deux se situent. Il est certes, signale le Pape, des cas nombreux où la pratique catéchétique doit faire face à des enfants qui n'ont reçu aucune initiation à la foi, à des adolescents qui hésitent à engager leur vie avec le Christ ou même esquivent la formation religieuse au nom de leur liberté, à des adultes qui se heurtent à des tentations de doute ou d'abandon de la foi. Mais si l'on s'en réfère à l'« ordre exemplaire » (C.T., 19), l'entrée en catéchèse commence pour un enfant, un adolescent ou un (p.82)

....

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 2

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Après la mort - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger