Vingt siècles de rencontre

Julien RIES
Les religions orientales - n°78 Juillet - Aout 1988 - Page n° 49

Les contacts entre christianisme et religions orientales remontent aux Pères de l'Église.Ils ont pris un tournant nouveau avec l'évangélisation des Temps modernes.Plus récemment, les tentatives d'hommes aussi divers que Thomas Merton, Raimundo Panikkar, ou Jules Monchanin, Henri Le Saux, Henri de Lubac... ont débouché sur les ouvertures de Vatican II.

En cette fin du XXe siècle, les Occidentaux témoignent un grand intérêt pour tout ce qui vient d'Orient : modes de vivre, alimentation, médecine et santé, art et culture, littérature et religions. L'impact de certaines pratiques orientales sur le comportement de beaucoup de nos contemporains est particulièrement prononcé : yoga, zen, méditation transcendantale. Il importe de souligner aussi l'expansion récente de sectes qui prétendent s'inspirer de la religiosité orientale. Nous récoltons l'héritage du XIXe siècle avec son besoin d'exotisme ainsi que l'apport des colonisateurs européens. C'est au début du XIXe siècle que s'est imposé dans notre vocabulaire le mot «orientalisme », utilisé pour désigner la science des choses, des langues, des littératures, des arts et des religions de l'Orient. En fait, ce mot dérive d'une prise de position géographique des Européens par rapport à l'Asie. A l'heure actuelle encore, les orientalistes sont les chercheurs et les savants qui s'occupent de la pensée, des cultures et des religions asiatiques. On a coutume d'y ajouter l'Egypte ancienne. Mais les slavisants et les hellénisants ne se considèrent pas comme des orientalistes.

Nous allons nous attacher à une partie seulement du vaste domaine des «religions orientales », une expression que nous trouvons régulièrement dans le discours actuel au sujet de la rencontre du christianisme avec les religions de l'Asie. D'entrée de jeu, quelques précisions s'imposent.

Il faut d'abord constater que la religion chrétienne a ses racines au Proche-Orient. C'est à partir de la Palestine qu'elle s'est propagée vers l'Est et vers l'Ouest. Au lendemain de la Pentecôte, les chrétiens se sont trouvés en contact avec les juifs et avec les païens. En ce domaine, la lecture des Actes des Apôtres est particulièrement révélatrice. Tout au long des siècles de l'Empire romain, les chrétiens ont rencontré des adeptes de la pensée orientale : les fidèles des nombreux cultes d'Asie après Alexandre ; les initiés des cultes osiriens, les gnostiques, les manichéens [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 18

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
religions orientales - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger