La confession de la foi

N° 1 Septembre - Octobre 1975 - Page n° 2

Hans URS VON BALTHASAR Un programme: Communio

Du haut de quelle tour de guet notre nouvelle revue veut elle scruter l’immense cohue que provoque aujourd’hui l’affrontement des diverses visions du monde et lancer quelques signaux de reconnaissance ? La communauté qui se réclame du nom de Jésus Christ a dû, au cours de sa longue histoire, repenser sans cesse sa situation entre Dieu et le monde. Son être même lui interdit de s’enfermer dans chacun des mots d’ordre qu’elle fait siens, mais qu’elle doit comprendre dans une dynamique toujours ouverte.

Pendant les premiers siècles, cette dynamique était tendue jusqu’à la contradiction : les chrétiens se reconnaissaient comme le petit groupe formant, face au monde extérieur hostile et ténébreux, une communauté (koinônia, communio) d’amour réciproque, fondée et nourrie par l’amour de Dieu manifesté et donné en Jésus Christ. Malgré cela, cette communauté savait dorénavant qu’elle était “ catholique ” (déjà chez Ignace d’Antioche, Aux Smyrniotes 8, 2), c’est à dire universelle, et donc normative pour le monde entier. A t on jamais vu tension plus forte 1 Elle ne pouvait être assumée que dans une conscience “ naïve ” de foi. Le souffle de l’Esprit Saint pousse alors la barque toujours plus loin (cf. les Actes). Malgré les persécutions, la doctrine se répand d’une manière extraordinaire : finalement l’empereur lui même se convertit.

Depuis lors, la communauté fondée par le Christ et le monde en viennent à se recouvrir, même si la totale pénétration du monde par le levain chrétien reste une tâche toujours proposée, jamais accomplie. Au moyen âge, la tension diminue parce que l’aire de l’Empire et celle de l’Église sont arrivées à coïncider formant ensemble la chrétienté. Esprit et structure sont informés l’un par l’autre, et la tension nécessaire entre les deux donne assez l’occasion de tenter des réformes toujours nouvelles pour que le problème bien plus important des relations entre l’Empire chrétien et le monde païen qui s’agite à ses frontières menace de disparaître de la conscience. [...]

 

Pour lire la suite de ce programme, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

La revue papier est épuisée , seul l'achat de pdf est disponible

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
1- page 60 William CONGDON : Le visage du monde et la figure du Christ 19751060 - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
la confession de la foi - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger