L'Europe

N° 89 Mai - Aout 1990 - Page n° 168

Pax christiana.

Visions de paix chez les humanistes de la Renaissance

  Hanna-Barbara GERL-FALKOWITZ

Bien avant les lumières, les grands humanistes chrétiens des XVe-XVIe siècles ont ébauché une théologie de la paix. La modernité de leur réflexion est saisissante. Nicolas de Cuse a des perspectives œcuméniques : il pense la paix comme pouvant être vécue concrètement à travers le pluralisme des rites et des religions. Pic de la Mirandole célèbre la paix philosophique, cherche à réaliser dans sa pensée la rencontre pacifique entre les différentes écoles, telle que Raphaël la représentera dans l'Ecole d'Athènes. La théologie chrétienne, qui permettait pour Nicolas de Cuse le rapprochement des religions, favorise pour Pic de la, Mirandole la réconciliation des philosophies. Erasme est hanté toute sa vii par le problème de la paix et sa profonde foi au Christ l'incite à dénoncer sans relâche le scandale des guerres entre chrétiens. Ces trois penseurs, suivis par les grands théologiens espagnols du XVIe siècle, Vitoria, Las Casas, Suarez, sont les précurseurs du droit international qui commencera à se préciser aux XVIIe et XVIIIe siècles chez les penseurs et les diplomates.

 

 

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
15.67 2.10 16.00 Stock: 20

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
L'Europe - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger