L’amitié

N° 229 Septembre - Octobre 2013 - Page n° 89

Gregory SOLARI John Henry Newman et Ambrose St John

 L’amitié a beaucoup compté dans la vie de John Henry Newman, aussi bien lorsqu’il était anglican qu’après qu’il fut devenu catholique. L’Oratoire qu’il fonda à Birmingham était composé d’un petit nombre d’amis, dont la fidélité lui fut d’un précieux soutien lors de ses premières années difficiles dans l’Église. Le plus proche d’entre eux était Ambrose St John. On présente ici leur amitié dans son contexte.

Cor ad cor loquitur1

Avant de terminer l’Apologia, Newman posa la plume quelques instants. Pendant plusieurs semaines (d’avril à juin 1864), sa vie avait repassé devant lui, et avec elle le souvenir des amitiés nouées durant le temps du Mouvement d’Oxford. La rédaction de l’Apologia avait été provoquée par une phrase assassine de Charles Kingsley. Malgré l’effort que lui demanda ce livre, Newman fut toujours magnanime à l’égard de son auteur. Grâce à lui, il avait pu exposer publiquement les motifs religieux et philosophiques qui le conduisirent à rejoindre l’Église catholique en 1845. Ses anciens coreligionnaires anglicans avaient craint qu’il ne tirât parti de cette occasion pour régler ses comptes. Il n’en fut rien. John Keble le poète, Edward B. Pusey le théologien, Isaac Williams le mystique, et d’autres figures moins en vue du Mouvement : tous l’avaient abandonné en octobre 1845. Newman s’était retrouvé seul de l’autre côté de la rive ecclésiale. Et Oxford sans voix. « Nous savions que nous ne devions plus jamais l’entendre, rapporte un témoin. C’était comme si de nuit pour un homme agenouillé en prière dans le silence d’une grande cathédrale, la cloche qui jusque-là retentissait solennellement s’était brusquement tue. » 

Après vingt ans de silence, voilà que cette voix retentissait à nouveau dans les pages de l’Apologia. Sauf à l’égard de Kingsley, et encore avec une ironie qui n’était pas destinée à faire mal, on ne trouva pas un mot blessant, pas le moindre ressentiment dans cette anamnèse des grandes amitiés d’Oxford. [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1. « Le cœur parle au cœur », devise cardinalice de Newman.

 

 

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 39

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
L'amitié - pdf 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier